Entreprise : l’écologie, un enjeu et un business

Publié le 

Entreprise : l’écologie, un enjeu et un business / iStock.com - Petmal
Entreprise : l’écologie, un enjeu et un business / iStock.com - Petmal

En quelques années, le respect de l’environnement est devenu un enjeu majeur aussi bien pour les gouvernements que les entreprises ou les particuliers. Aujourd’hui, de nombreuses sociétés ont trouvé la parade pour optimiser leur business tout en favorisant l’écologie.

Désormais, la question écologique est sur toutes les lèvres et entre en compte dans presque tous les processus de décision. Malgré certaines contraintes, les entreprises en profitent également.

Des initiatives profitables

Si certains dénoncent la timidité des actions écologiques menées par les grands groupes sous la contrainte, quelques entreprises se distinguent du lot et n’hésitent pas à en profiter. Ainsi, les éco-stores de la chaîne d’hypermarchés Tesco réalisent d’importantes économies grâce aux fenêtres de toit qui assurent l'éclairage, à l’électricité éolienne qui alimente les caisses et à l’eau de pluie utilisée dans les toilettes. De son côté, le chimiste américain Du Pont a décidé de réduire ses émissions de CO₂ pour réaliser des économies de l’ordre de 2 milliards de dollars annuels.

Un traitement de faveur pour les écolos

Depuis des années, certaines banques et assurances accordent une grande importance au respect de l’environnement. Ainsi, chez HSBC, la rigueur environnementale entre en ligne de compte dans la sélection des projets à financer. Certains assureurs comme Générali favorisent également les entreprises respectueuses de l’environnement en leur accordant des réductions pouvant atteindre 30%. En effet, l’assureur considère que ces clients écolos sont moins à risque que les autres.

Un business florissant

Le souci de l’environnement a permis à de nombreuses entreprises de voir le jour et de se développer. En exemple, l'Atelier Pro Réseaux Recyclage (APR2), spécialisé dans le recyclage de déchets plastiques, a affiché un chiffre d’affaires de plus de 4 millions d’euros en 2013. La vente de produits biologiques gagne aussi du terrain sur Internet comme en témoigne le succès du site Greenweez.com. Lancé en 2008, ce site marchand a obtenu un capital de près d’un million d’euros grâce aux produits proposés.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : gestion