Fiche de paie simplifiée : à quoi ressemblera-t-elle ?

Publié le 

Fiche de paie simplifiée : à quoi ressemblera-t-elle ?
Fiche de paie simplifiée : à quoi ressemblera-t-elle ?

La fiche de paie actuellement en vigueur comporte une quarantaine de lignes, ce qui la rend incompréhensible pour la plupart des salariés. D’ici 2018, toutes les entreprises devront éditer une version uniformisée et simplifiée.

Résultant du souhait de simplification émis par le président de la République en 2013, ce nouveau bulletin de paie ne comportera que les informations essentielles. Onze entreprises pilotes l’ont déjà testé, parmi lesquelles la Société Générale, Saint-Gobain et BNP Paribas.

Une présentation uniformisée

Le bulletin de paie sera uniformisé pour toutes les entreprises conformément au décret et à l’arrêté publiés au Journal officiel le 26 février 2016. Ces deux textes précisent notamment les libellés et les informations devant figurer sur la nouvelle fiche de paie. À partir du 1er janvier 2017, cette présentation sera obligatoire pour les entreprises comptant plus de 300 salariés. Pour les autres, la date butoir est fixée au 1er janvier 2018.

Des informations regroupées

Dans un souci de clarification, les éléments relatifs aux cotisations et aux contributions seront regroupés par poste : santé, retraite, chômage, famille et accidents du travail-maladies professionnelles. En outre, les contributions de l’employeur au Fnal, à la solidarité autonomie, au financement syndical et le forfait social ne formeront plus qu’une ligne.

Des lignes supprimées

Différents éléments n’apparaîtront plus dans le nouveau bulletin de paie à l’exemple de la référence de l’organisme auquel les cotisations sociales sont versées. Le récapitulatif des contributions et cotisations patronales disparaitra également du nouveau document. D’après Jean-Charles Échard, responsable de la paie chez Société Générale, la suppression de ces informations permet de gagner une quinzaine de lignes.

Des éléments supplémentaires

Les salariés verront dans leur nouvelle fiche de paie la somme de leur salaire brut, des cotisations patronales et des allègements accordés par l’État. En outre, ce document devra comporter un lien renvoyant les salariés vers le site Service-public.fr. Ils pourront ainsi s’informer pour mieux comprendre leur bulletin de paie.

Cet article a recueilli 9 avis. 89% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vie du salarié