Hébergement de courte durée : quoi de neuf pour les étudiants ?

Publié le 

Hébergement de courte durée : quoi de neuf pour les étudiants ? / iStock.com - Geber86
Hébergement de courte durée : quoi de neuf pour les étudiants ? / iStock.com - Geber86

En raison de leur budget limité, les étudiants ont du mal à trouver le logement convenant à leurs attentes. Heureusement, de nouvelles solutions ont fait leur apparition pour faciliter leurs recherches. Tour d'horizon des hébergements à petit prix et de courte durée.

Si des solutions ont commencé à se mettre en place pour que les étudiants trouvent facilement un logement comme Appart-daiting, la mobilité des étudiants est entravée par le coût des logements. Que ce soit pour une année entière ou seulement quelques semaines, trouver le local adapté est un vrai parcours du combattant. Face à ces problèmes, des sites web proposent des solutions innovantes. 

Les sites web spécialisés à la rescousse des étudiants

Pour un stage, un job d'été ou un semestre entier, des sites web proposent différentes offres destinées aux étudiants. Les concepteurs de ces plateformes ont pensé à ce type de service car ils étaient eux-mêmes confrontés à des soucis pour trouver un logement durant leurs études. Lancée en 2015, StudyEnjoy permet aux étudiants des quatre coins du monde d'échanger leur logement à l'étranger ou en France. Son principe de fonctionnement est simple : en s'inscrivant et en proposant son logement, tout étudiant peut bénéficier d'une habitation mise en ligne par un autre étudiant. Par exemple, un élève espagnol peut loger chez un autre situé à l'autre bout de la planète qui ira lui-même chez un Anglais qui part en France. Les types de logements éligibles peuvent être une chambre chez les parents, une location ou un appartement en colocation. Pour profiter de son offre, StudyEnjoy ne demande qu'un euro symbolique par jour d'échange. En ce qui concerne Studapart, elle centralise sur une seule plateforme les diverses offres de logement s’adressant aux étudiants. Il peut s'agir d'appartements, de résidences étudiantes, de colocations ou d'agences immobilières. Cette start-up dispose de plus de 200 000 logements dans l'Hexagone et 110 000 autres à l'étranger. Grâce à ce système vous pourrez effectuer un déménagement tout en restant zen.

Sous-louer son logement

Smartrenting, de son côté, se distingue en permettant de sous-louer légalement et facilement son studio ou son appartement. Si son offre est pour le moment réservée à Paris, elle s'étendra bientôt à Bordeaux et à Lyon. Il vous suffit de signer le contrat avec la jeune entreprise qui s'occupera du reste : état des lieux, assurance, ménage… L'offre est totalement gratuite et le locataire a l'assurance de toucher l'intégralité de son loyer. Bien que ce service se destine principalement aux étudiants, les particuliers comme les professionnels peuvent également y avoir recours. Quoi qu'il en soit, renseignez-vous sur les aides au logement 2018. Quant à Bed and Crous, elle offre la possibilité de vivre quelques semaines dans une cité universitaire. Pour l'heure, 24 résidences sont disponibles dans plusieurs villes, dont Bordeaux, Nice ou encore Paris.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : habitation