Installer un hôtel à insectes chez soi

Publié le 

Installer un hôtel à insectes chez soi / Istock.com - Rocky89
Installer un hôtel à insectes chez soi / Istock.com - Rocky89

En plus de pouvoir fournir un abri aux insectes auxiliaires, les maisons ou hôtels à insectes favorisent également la biodiversité d’un jardin. Ces installations sont très tendance auprès des personnes soucieuses de l’écologie puisque la dégradation de l’environnement a aussi tendance à faire disparaître les abris naturels des insectes. Quelques lieux publics en sont ainsi dotés.

Les hôtels pour insectes aident à la conservation des insectes pollinisateurs comme les papillons, les bourdons ou les guêpes. Ce type d’abri peut aussi accueillir les autres insectes prédateurs de nuisibles du verger ou du potager tels que les chrysopes ou les coccinelles. Ils permettent également d’éviter les traitements chimiques.

Définition d’un hôtel à insectes

Un hôtel à insectes est un abri habituellement en bois destiné à attirer les insectes et à les retenir pour qu’ils puissent s’y reproduire. Ce genre d’abri regroupe normalement des “chambres” différentes suivant les divers types d’insectes. Souvent, les hôtels à insectes se présentent sous forme de maisonnettes, à cause de l’idée que l’Homme se fait d’un abri. Cependant, ils peuvent aussi se présenter sous des formes variées, comparables aux éléments retrouvés dans la nature.

À propos des hôtels à insectes

Il est possible de fabriquer soi-même un hôtel à insectes. Toutefois, il est plus simple de s’en procurer un auprès d’une jardinerie ou même sur Internet. Le moment idéal pour installer un hôtel à insectes se situe avant l’arrivée de l’hiver. En effet, à ce moment-là, après que les insectes auxiliaires aient pondu leurs œufs à l’intérieur de l’abri, les larves pourront y passer un hiver bien au chaud. La meilleure orientation pour ce genre d’abri est vers le sud ou le sud-est afin de permettre aux insectes de bénéficier de la chaleur matinale des rayons du soleil.

Il est également possible de créer un environnement destiné à accueillir les insectes sans pour autant construire un hôtel à insectes. Pour un simple aménagement, voici quelques conditions environnementales utiles aux insectes :

  • un point d’eau (nécessaire à toutes les espèces animales) ; 
  • un amas de branchages laissé à l’abandon ; 
  • diverses grosses pierres ou un muret en pierres plates qui n’est pas cimenté ; 
  • une zone terreuse ou sableuse laissée à nue. 

Le plus important avant d’installer un hôtel à insectes est de leur fournir de la nourriture. Cette dernière est normalement apportée par la flore environnante et en général, les insectes se nourrissent principalement de nectar. Les fleurs sont ainsi un bel appât pour attirer les abeilles par exemple.

Un côté pédagogique

En plus de sauvegarder la biodiversité et de restaurer l’équilibre de la chaîne alimentaire, les hôtels à insectes présentent également un grand intérêt pédagogique. En effet, ils peuvent éveiller la curiosité des enfants et attirer leur attention sur la richesse de la faune sauvage. Ainsi, dès leur plus jeune âge, les enfants comprendront les dangers que peut causer la disparition des pollinisateurs tels que les abeilles sur la planète.