Journée mondiale du bricolage 2018 : plus qu'un loisir, un phénomène de société

Publié le 

Le bricolage, un phénomène de société / iStock.com - Rouzes
Le bricolage, un phénomène de société / iStock.com - Rouzes

Depuis quelques années, le bricolage est devenu un phénomène de société. Les tutoriels envahissent aussi bien les réseaux sociaux que les plateformes de partage de vidéos comme YouTube. À l'occasion de la journée mondiale du Bricolage, organisée jeudi 24 mai 2018, faisons un retour sur cette activité.

En quelques années, le Do it Yourself est passé de l’effet de mode au phénomène de société. Zoom sur la tendance au bricolage.

Une pratique généralisée

Apparu dans les années 70 aux États-Unis, le Do it Yourself est aujourd’hui tendance dans le reste du monde. Les tutoriels de bricolage, de décoration et de cuisine foisonnent sur le web. Ils sont consultés par des internautes de différentes catégories d’âge et catégories socioprofessionnelles, et peuvent être exercés aussi bien par un amateur que par une personne passionnée. D’après les résultats d’une étude menée par l’Observatoire Société Consommation (ObSoCo) auprès de 5 000 individus, près de 61% des Français s’adonnent au bricolage. La même étude révèle que 27% des personnes interrogées auraient déjà fabriqué ou transformé des objets.

Des avantages économiques

Cet engouement pour le bricolage s’explique par différentes raisons, notamment économiques. Au plus fort de la crise économique, la créativité, la débrouillardise et la dextérité sont apparues comme des solutions pour dépenser moins. Il revient moins cher d’effectuer soi-même certains travaux que de faire appel à des professionnels. Il coûte également moins cher de créer des accessoires décoratifs avec des objets normalement voués à être jetés. Un petit geste pour la planète avec votre recyclage ! Diverses enseignes se lancent aujourd’hui dans le bricolage, car cette activité ne freine pas la consommation. D’ailleurs, le marché du bricolage est aujourd’hui en pleine croissance.

Une satisfaction personnelle

Malgré les avantages financiers, il serait restrictif de percevoir le bricolage que comme un moyen de réaliser des économies. En effet, certains bricoleurs sont animés par l’envie d’apprendre et le plaisir de réaliser eux-mêmes divers travaux. Ainsi, la satisfaction personnelle d’avoir réalisé quelque chose d’autre que son travail habituel figure parmi les moteurs du succès du DiY auprès du public. Pour d’autres, le bricolage est devenu un moyen d’expression leur permettant de laisser libre cours à leur imagination. Tout comme le jardinage ou le tricot, cette activité peut constituer un moyen d’échapper au stress du quotidien.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : brico