À vos agendas ! Les jours fériés et ponts de 2018

Publié le 

Les jours fériés et ponts de 2018 / iStock.com-Barcin
Les jours fériés et ponts de 2018 / iStock.com-Barcin

En début d’année, la majorité des travailleurs examine avec minutie le nombre de jours fériés présents sur le calendrier. Ils sont également impatients de connaître les périodes propices aux ponts ainsi qu’aux week-ends prolongés pour bien gérer leurs jours de congés. Quels sont les dates fériées et les ponts de 2018 ?

Pour les travailleurs, 2017 a été assez décevante, car n’ayant quasiment pas offert de week-end de trois ou quatre jours. Pour sa part, 2018 s’annonce riche en matière de jours fériés. En effet, le 1er janvier est tombé un lundi, prolongeant ainsi le temps de répit avant de reprendre le travail. Par ailleurs, l’année compte potentiellement six ponts en plus des jours fériés habituels.

2018, année parfaite pour les ponts et les minivacances

Comme chaque année, les lundis de Pâques et de Pentecôte sont d’emblée acquis. Ils tombent respectivement le 2 avril et le 21 mai. En mai, la semaine de l’Ascension s’avère particulièrement prometteuse. Célébrée le 10 mai, cette fête tombe deux jours après la fête de la Victoire, commémorant la fin de la Seconde Guerre mondiale, le mardi 8 mai. Il sera ainsi possible d’obtenir toute une semaine de repos en jonglant habilement avec les congés et en les fixant tôt dans l’année. Les salariés français auront ainsi l’opportunité de profiter de minivacances en plein mois de mai !

En 2018, la fête du Travail (1er mai) tombe un mardi. Ainsi, en posant un congé le lundi, le travailleur profitera d’un week-end de quatre jours. Le jeudi 1er novembre (la Toussaint) permet également de savourer les joies d’un autre pont vers la fin de l’année. Continuant dans son élan de générosité, 2018 offre un 25 décembre et un 1er janvier tombant un mardi. Les salariés peuvent ainsi demander un jour de congé le lundi précédant ces célébrations pour passer plus de temps avec leurs proches. Ces deux ponts permettront de peaufiner les préparatifs et de terminer l’année en beauté.

Les jours fériés “perdus”

En dépit de tout son potentiel, 2018 fera “perdre” deux jours fériés aux travailleurs français, le 14 juillet et le 11 novembre. En effet, ils tombent respectivement un samedi et un dimanche. Pour sa part, l’Assomption (15 août) déçoit cette année en tombant un mercredi. Il ne sera pas évident de poser deux ou quatre jours de congé dans la semaine pour espérer en tirer un pont, voire des minivacances.

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : congés