Mardi Conseil : Google News certifie ses infos avec un label

Publié le 

Mardi Conseil : Google News certifie ses infos avec un label / iStock.com - LPETTET 
Mardi Conseil : Google News certifie ses infos avec un label / iStock.com - LPETTET 

Accusé d’avoir diffusé de fausses informations lors de la dernière élection présidentielle américaine, Google a décidé de mener un combat contre la désinformation. Ainsi, la firme de Mountain View a lancé le 7 avril un label qui apparaîtra à côté des résultats de recherches.

Pour soigner leur image et rétablir leur crédibilité, les grands acteurs du web semblent s’être donné le mot pour lutter contre la désinformation. Après Facebook et son outil contre les “fake news”, c’est au tour de Google de déployer la fonction “fact check” sur Google Search.

Une véracité à trois niveaux

Le label “fact check” est disponible sur Google Search depuis le mois de février. Il apparaît à côté des articles vérifiés par des sites web et considérés comme fiables. Une fenêtre indiquant le nom de l’auteur et celui de l’éditeur chargé de la vérification des faits apparaît en dessous de chaque résultat. Les articles qui apparaissent dans les résultats de recherche sont notés suivant trois degrés de véracité : vrai, partiellement vrai ou faux. Cependant, Google a déclaré que cette fonction ne sera pas proposée pour toutes les recherches.

Google non responsable

Malgré son engagement dans la lutte contre la désinformation, Google se dégage de toute responsabilité quant à la véracité des informations diffusées. D’après un responsable, le moteur de recherche travaille avec des sites spécialisés dans le fact checking comme Snopes et PolitiFact sans aucune entente financière. Google utilise un algorithme pour vérifier la crédibilité des vérificateurs qui doivent remplir certaines conditions. D’après le site Boomberg, l’outil mis en place par la firme de Mountain View devrait prochainement être accessible au New York Times et au Washington Post pour qu’ils puissent juger de la véracité des informations publiées.

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : high tech