Maupiti, la perle préservée du Pacifique

Publié le 

Maupiti, la perle préservée du Pacifique / iStock.com - minoandriani
Maupiti, la perle préservée du Pacifique / iStock.com - minoandriani

Située à 51 km à l’ouest de Bora Bora et à 315 km au nord-ouest de Tahiti, dans l’archipel de la Société, Maupiti est une île de la Polynésie française qui compte parmi les îles Sous-le-Vent. Avec environ 1 300 habitants et une superficie de 11 km², ce lieu paradisiaque et tranquille a su rester authentique.

Présentant d’étonnants pics rocheux, Maupiti est entourée par un lagon de jade et des îlots de sable corallien parsemés de cocotiers. Cette destination surnommée la Bora Bora des années 60 garde en elle tout le charme polynésien. Prononcée “MaO-piti”, Maupiti veut dire “les deux montagnes”. Cette île est également surnommée “la secrète”. Son point culminant est le mont Teurafaatiu et son village principal est Vaiea.

Histoire et culture de Maupiti

Auparavant, Maupiti était appelée “Maurua”. Elle est découverte par le Hollandais Roggeveen en 1722, soit 50 ans avant Tahiti. Présentant une passe maritime assez difficile d’accès, elle est pendant longtemps préservée de l’invasion occidentale. Toutefois, des missionnaires protestants ont réussi à s'y implanter pour convertir la majorité de sa population. Cette dernière étant très accueillante, l’île idéale pour des vacances en famille réussies.

Maupiti est riche en histoire et en vestiges du passé. Elle présente quelques sites remarquables chargés de légendes telles que des richesses archéologiques dispersées un peu partout sur son territoire. Parmi les plus incontournables se trouve la succession de Marae, des lieux sacrés tout au long de son lagon et au nord entre les pointes Pohiva et Puoro’o. Les 16 sépultures du motu Paeao prouvent également que l’île est occupée depuis longtemps puisqu’elles datent d’environ 850 ans apr. J.-C.. Il s’agit des découvertes les plus anciennes de l’archipel de la Société. Les archéologues y ont également trouvé des pendentifs faits à partir de dents de cachalot ou des hameçons similaires à ceux qu’utilisaient les “chasseurs de moa”, le peuple le plus ancien connu en Nouvelle-Zélande. Les montagnes de l’île abritent également quelques vestiges tels que les fortifications installées sur le mont Terama ou les pétroglyphes de la vallée Haranae illustrant des tortues.

La description de Maupiti

Sur Maupiti, une île à absolument visiter, la chaleur est au rendez-vous toute l’année avec des températures constamment situées entre 29°C et 30°C. Les mois les plus pluvieux sur l’île sont janvier et février. Vaiea, sa capitale, ne regroupe que le strict nécessaire, à savoir :

  • un bureau de poste ;
  • la mairie ;
  • un comptoir de la société Air Tahiti (VT), compagnie locale pour les vols inter-îles ;
  • une caserne de pompiers ;
  • quelques snacks.

Ici, pas d’hôtels ni distributeurs de billets ni jet-skis ni bungalows sur pilotis comme à Bora Bora. Les habitants de l’île ont conservé leur cadre de vie et leurs traditions. Le quotidien y est paisible, les activités des insulaires se déroulant dans le calme et la tranquillité. En limitant l’essor touristique, ils ont écarté le stress, la surconsommation et la dégradation de leur environnement. Les habitants de Maupiti vivent essentiellement de la pêche ainsi que de la culture de légumes et de fruits. Quelques pensions de famille peuvent toutefois accueillir les touristes en visite pour découvrir les paysages idylliques et préservés de Maupiti.

Cet article a recueilli 1 avis. 0% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : destinations