PME : le gouvernement ne prolonge l'aide à l'embauche que jusqu'à mi-2017

Publié le 

PME : le gouvernement prolonge l'aide à l'embauche jusqu'à mi-2017
PME : le gouvernement prolonge l'aide à l'embauche jusqu'à mi-2017

Prévue pour se terminer à la fin de l’année 2017, l’aide à l’embauche accordée aux PME ne sera finalement maintenue que pendant le premier semestre. Ce revirement de situation serait dû à la reprise de la croissance.

Après avoir décidé d’allouer un budget de 1 milliard d’euros à l’aide à l’embauche pour 2017, le gouvernement a donc officiellement changé d’avis. D’après le ministère du Travail, un prolongement au-delà du 1er semestre ne produirait plus l’effet escompté, mais serait juste perçu comme une aubaine.

Stimuler la reprise

Effective depuis le 1er janvier 2016, cette aide permet aux PME de moins de 250 salariés de toucher une prime de 4 000 euros répartie sur deux ans, soit 500 euros par trimestre, par personne embauchée en CDD ou en CDI. Cependant, le nouveau salarié doit être payé plus de 1,3 fois le SMIC et son contrat doit durer plus de 6 mois. D’après le gouvernement, ce dispositif aura permis de relancer la croissance, mais ne sera plus utile au second semestre 2017.

Prioriser la formation

Les crédits économisés serviront à financer la formation des chômeurs. Plus de 165 000 demandeurs d’emploi profiteront de formations d’après les prévisions du gouvernement. Cette décision aurait été prise pour atteindre l’objectif de 1 million de chômeurs formés à la fin de l’année. Pour la CGPME, cette décision de l'exécutif vise uniquement à améliorer les statistiques au détriment de la création d’emplois. En effet, les personnes en formation ne sont pas disponibles pour travailler et ne sont donc plus assimilées aux chômeurs.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : social - rh