Salaires, immobilier, auto… ce qui change en janvier 2018

Publié le 

Salaires, santé, auto … ce qui change en janvier 2018 / iStock.com - marchmeena29
Salaires, santé, auto … ce qui change en janvier 2018 / iStock.com - marchmeena29

 

Chaque mois apporte traditionnellement son lot de nouveautés. Mais le mois de janvier est l’occasion de changements plus profonds, suite à l’adoption par le parlement du budget 2018, le jeudi 21 décembre 2017. Ce « Projet de loi de finances 2018 » prévoit des modifications importantes, qui impacteront les Français. Impôts, salaires, prix des carburants, immobilier : quels sont ces changements ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir.

 Le mois de janvier est synonyme de profonds changements dans divers domaines. Voici ce qu’il faut retenir.

Impôts : fin de l’ISF et modification de la taxe d‘habitation

L’Impôt de solidarité sur la fortune disparaît en 2018, remplacé par l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI). Les seuils d’imposition sont inchangés, mais l’assiette évolue : désormais, seuls les actifs immobiliers seront pris en compte dans le calcul de la « fortune ». Sont concernés les patrimoines nets taxables (après déduction des dettes) de plus de 1.3 million d’euros. Autre mesure phare du début de présidence d’Emmanuel Macron, la suppression de la taxe d‘habitation sera effective pour 80% des personnes assujetties à l’horizon 2020. Première étape de ce programme, la taxe se verra diminuée de 30% dès 2018.

Smic et salaires : revalorisation et bulletin simplifié

La traditionnelle revalorisation du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) interviendra le 1er janvier 2018. Une hausse de 1.2%, qui portera le montant brut du SMIC à plus de 1 498 euros, soit une augmentation de 12 centimes du SMIC horaire. Les autres salaires devraient également profiter de cette tendance haussière. Autre modification intéressant les salariés : le bulletin de paie simplifié entre en vigueur dans toutes les entreprises. Jusqu’ici, il n’était obligatoire que pour les sociétés de plus de 300 salariés.

Auto : Prix des carburants et prime à la conversion en hausse

Les prix à la pompe n’en finissent pas de grimper. Au premier janvier 2018, la hausse du gazole atteindra 7.6 centimes et celle de l’essence 3.84 cts. La fiscalité du Diesel, selon le souhait du gouvernement, devrait s’aligner sur celle de l’essence à l’horizon 2021. Autre modification attendue : le montant de la prime offerte pour tout automobiliste qui se débarrasse d’un véhicule ancien et donc polluant (avant 1997 pour l’essence et entre 2001 et 2006 pour le Diesel). Cette incitation financière rapportera de 1 000 à 2 000 euros aux automobilistes et sera portée à 2 500€ pour l’achat d’un véhicule électrique. Dernier point intéressant les automobilistes : les tarifs de stationnement tout comme le montant des contraventions pour infraction au stationnement seront désormais fixés par les villes. Ces amendes, de plus, seront dépénalisées. Renseignez-vous afin d'éviter les mauvaises surprises !

Immobilier : dispositif Pinel prolongé

La loi Pinel, qui prévoit des réductions d’impôts pour les acquéreurs de logements neufs destinés à la location, est entrée en vigueur en janvier 2015. Le gouvernement a décidé de prolonger le dispositif pour une période de quatre années supplémentaires, soit jusqu’au 31 décembre 2021. Attention : dès 2018, le dispositif est recentré sur les zones urbaines « tendues » : seuls les investissements réalisés en zones A, Abis et B1 pourront profiter des dispositions de la loi Pinel. 

D’autres modifications attendues…

Ce n’est pas tout ! Le prix de certaines cigarettes baissera de 20 centimes, avant la hausse de 1.10 € prévue en mars. Le prix du timbre augmentera également avec la nouvelle année : le timbre rouge passera donc de 0.85€ à 95 centimes. La « lettre verte » passera de 0.73€ à 0.80. Le tarif des recommandés augmentera lui aussi, le R1 (recommandé de base) passant de 3.95€ à 4.05€. Du point de vue de la santé, onze vaccins seront désormais obligatoires pour les enfants nés après le 1er janvier, contre trois auparavant. 

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vos droits