Santé : les aliments à éviter quand on est malade

Publié le 

Santé : les aliments à éviter quand on est malade / iStock.com-Jelena Danilovic
Santé : les aliments à éviter quand on est malade / iStock.com-Jelena Danilovic

Le régime alimentaire du malade influe sur son rétablissement. En effet, certains nutriments peuvent affecter son système immunitaire et ralentir sa guérison. Ainsi, un suivi scrupuleux de l’alimentation du patient est nécessaire. Quels aliments sont à proscrire quand on est malade ?

Quand une personne est malade, son premier réflexe est de privilégier les bouillons et les repas chauds. Il existe en effet des aliments à privilégier ou à éviter pour accélérer la guérison. En cas de rhume par exemple, le citron et le miel sont parfaits pour désinfecter la cavité buccale et la gorge. Les repas trop riches sont en revanche à proscrire pour ménager l’organisme déjà soumis à rude épreuve.

Les boissons à éviter quand on est malade

Il est assez rare qu’un malade déborde d’énergie. Les symptômes s’accompagnent souvent d’une baisse de régime et d’un manque de tonus. De prime abord, une petite tasse de café semble être une bonne idée pour se remettre d’aplomb. Toutefois, en cas de problèmes digestifs, ce breuvage est à proscrire, en raison de ses effets sur l’activité intestinale. La caféine est par ailleurs une substance diurétique. Elle peut accélérer la déshydratation du patient. Pourtant, l’organisme a besoin de plus de liquide que d’habitude pour lutter contre les microbes et les virus. Il faut ainsi éviter les boissons déshydratantes comme le café et l’alcool. Ce dernier en particulier ralentit le système immunitaire et peut aggraver les symptômes de la maladie.

Les sodas et les jus de fruits du commerce sont en général à éviter quand on est malade. Ces produits industriels renferment des sucres ajoutés affaiblissant le système de défense de l’organisme. Les boissons gazeuses sont également déconseillées en cas de trouble digestif ou d’inflammation de la gorge.

Les aliments à proscrire

En cas de pharyngite ou d’angine, il faut logiquement proscrire les aliments de texture rugueuse comme le muesli, les fruits à coque, les chips, le pain, etc. La personne souffrante devra aussi éviter les substances acides pour ménager ses muqueuses irritées. L’on privilégiera plutôt les liquides et les aliments de texture lisse comme les compotes, les bouillons ou les purées de légumes.

Les personnes alitées doivent aussi se priver de fritures, de glaces, de produits laitiers et de sucreries jusqu’à leur rétablissement. En effet, ces aliments lourds ont tendance à trop solliciter l’organisme et à affaiblir le système immunitaire.

Cet article a recueilli 5 avis. 80% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santé