Santé : les tiques sont de retour !

Publié le 

Santé : les tiques sont de retour ! / iStock.com - ArtBoyMB
Santé : les tiques sont de retour ! / iStock.com - ArtBoyMB

Avec les beaux jours, les tiques sont de retour ! Elles se multiplient allégrement dans les espaces verts du printemps à l’automne. De ce fait, les promeneurs comme les gardes-chasse sont exposés à leurs piqûres durant toute cette période. Attention ! Ces insectes peuvent transmettre différentes affections comme la maladie de Lyme.

Une morsure de tique n’est pas bénigne. Même s’ils ne figurent pas parmi les animaux les plus dangereux au monde, ces insectes sont porteurs de diverses pathologies, la plus connue étant la maladie de Lyme. Par conséquent, il est important de prendre des précautions pour éviter tout contact.

Insectes porteurs de la maladie de Lyme

Après une piqûre d’insecte, le premier réflexe à avoir est de soulager les démangeaisons… naturellement de préférence. Cependant, les tiques font partie des cas particuliers. Leur morsure peut transmettre des maladies graves comme la maladie de Lyme.

Causée par une bactérie baptisée borrelia burgdorferi, cette pathologie est caractérisée par des symptômes ressemblant à la grippe, des éruptions cutanées, des douleurs articulaires, des troubles neurologiques et des affections musculaires invalidantes. La maladie de Lyme requiert un diagnostic médical et un traitement antibiotique. L’agence sanitaire Santé publique a recensé plus de 54 600 cas en 2016 dans tout l’Hexagone.

Réaction des autorités sanitaires

Dans le cadre de son plan contre la maladie de Lyme, l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), soutenu par plusieurs partenaires, a lancé l’application Signalement-Tique en juillet 2017. Elle sert à signaler les cas de piqûre de tique et à envoyer des échantillons dans le laboratoire situé à Nancy. Cet outil permet aussi de dresser une carte des zones les plus touchées et de mettre en place les dispositifs appropriés. Certaines régions comme le Centre, la Bretagne et le Grand Est font partie des plus touchées.

Néanmoins, comme en Bretagne, les tiques ne sont pas nécessairement infectées ou porteuses de la maladie. Les données récoltées via ce genre d’application servent alors à améliorer les connaissances sur ces insectes et sur la transmission de l’agent pathogène.

Gestes à adopter face aux tiques

Pour éviter les morsures d’insecte, il est fortement conseillé d’éviter de passer à travers les buissons, les herbes hautes et les branches basses. Si ces circuits sont inévitables, les répulsifs sont les produits conseillés pour éloigner les tiques. Il en existe une large gamme sur le marché. Les vêtements couvrants et les chaussures fermées permettent aussi d’éviter toute exposition. Les tenues de couleur claire sont en outre conseillées pour repérer facilement les insectes.

Que faire lorsqu’on est mordu par une tique ? Notamment lorsque la personne concernée n’a pas pris les précautions nécessaires pour éviter l’incident. En premier lieu, la plaie doit être désinfectée. Si des symptômes suspects se manifestent, il est impératif de consulter un médecin d’urgence pour éviter les complications ou l’évolution de la maladie de Lyme.