Santé : votre médecin pourra désormais vous prescrire... du sport !

Publié le 

Santé : votre médecin pourra désormais vous prescrire... du sport ! / iStock.com - Ridofranz
Santé : votre médecin pourra désormais vous prescrire... du sport ! / iStock.com - Ridofranz

Un décret en date du 31 décembre 2016 permet aux médecins de prescrire des activités sportives aux patients atteints d’une affection longue durée, et ce, depuis le 1er mars 2017. Dix à onze millions de Français souffrant du diabète, du cancer, de la maladie de Parkinson ou d’autres ALD sont concernés par ce texte.

Depuis le 1er mars, les patients atteints d’une ALD peuvent ainsi se voir prescrire des activités sportives adaptées à leur état. Cependant, le décret ne prévoit aucun remboursement par la Sécurité sociale.

Le sport pour compléter les soins

D’après le décret, les patients souffrant d’ALD peuvent désormais demander à leur médecin de leur prescrire des activités sportives adaptées à leurs capacités physiques, à leur pathologie, mais aussi au risque médical. L’objectif est de diminuer le risque de rechute ou de limiter l’aggravation de la maladie. En effet, il est par exemple possible de stabiliser le diabète grâce à des activités sportives. Les médecins devront définir les activités physiques adaptées à leurs patients, ainsi que leur fréquence. Ils peuvent également orienter les malades vers des professionnels proposant les activités en question.

Une désillusion totale

D’après Jean-Marc Descotes, directeur de la CAMI Sport et Cancer, une association qui propose des activités sportives à intégrer aux parcours de soins, ce décret est davantage décevant que réjouissant. Selon lui, le projet de loi avait pour ambition de reconnaître le sport comme une thérapie et de définir les conditions et le mode de remboursement, mais le texte final a occulté les questions financières. Or, le sport santé permettrait de réaliser des économies au niveau du système de santé en limitant les risques de rechute, ce qui justifie une prise en charge d’au moins 30 à 40%. Avec ce texte, seuls les patients habitant dans des villes disposant de structures en matière de sport santé pourront bénéficier d’un remboursement de 20, 30 ou 70% de leurs dépenses. Pour les autres, ils devront financer eux-mêmes les activités prescrites par leur médecin.

Le sport est bon pour tous ! Voici des conseils pour se préparer et faire son footing, en vidéo avec Pratiks !
 


Préparer et faire son footing : LES CONSEILS par Pratikssport

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : sport