Sénolytiques : ces médicaments qui combattent le vieillissement

Publié le 

Sénolytiques : ces médicaments qui combattent le vieillissement / iStock.com - AleksandraNakic
Sénolytiques : ces médicaments qui combattent le vieillissement / iStock.com - AleksandraNakic

À l’heure où le vieillissement de la population mondiale constitue une préoccupation majeure, des chercheurs américains de la Mayo Clinic et du Scripps Research Institute multiplient les recherches pour mettre au point de nouveaux produits. Les sénolytiques constituent un espoir contre les maladies liées à l’âge.

Certaines maladies apparaissent avec l’âge. Pour freiner le vieillissement des cellules, les chercheurs tentent de mettre au point des médicaments baptisés sénolytiques. Ils permettraient ainsi aux personnes âgées de retarder les effets du vieillissement.

Le vieillissement et les maladies en ligne de mire

D’après le Dr Véronique Nguyen, divers facteurs comme le stress, l’inflammation ou l’oxydation sont à l’origine de la sénescence cellulaire. Les cellules affectées arrêtent de se diviser et résistent à la mort programmée aussi appelée apoptose. Ainsi, non seulement elles ne sont pas éliminées, mais sécrètent des molécules inflammatoires entraînant la sénescence des cellules voisines et la survenue de maladies liées à l’âge.

Des recherches en bonne voie

Des chercheurs de la Mayo Clinic, dans le Minnesota, et du Scripps Research Institute, en Floride, ont réalisé des recherches afin de mettre au point des sénolytiques capables d’éliminer les cellules en fin de vie. Testés sur des souris vieillissantes, les deux médicaments donnés simultanément ont permis de les maintenir en bonne santé. D’après le Pr Paul Robbins du Scripps Institute, les chercheurs auraient découvert d’autres composés plus efficaces que ceux utilisés en 2015 sur les souris.

Des essais cliniques bientôt programmés

Enthousiasmés par les bons résultats obtenus lors des expériences menées sur les souris, les chercheurs américains lancent aujourd’hui un appel afin de commencer des essais cliniques sur l’Homme. D’après eux, les médicaments en cours de développement ont prouvé leur efficacité en un court laps de temps. Ils pourraient donc être administrés de façon intermittente. Pour information, les tests sur les souris ont révélé leur efficacité contre les troubles cardiovasculaires ou résultant d’une chimiothérapie, l’ostéoporose ou encore la dégénérescence discale intervertébrale. Selon les chercheurs, si les essais cliniques sont concluants, ces médicaments permettraient de prévenir et de traiter différentes maladies liées à l’âge.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santé