Beauté bio : choisir son maquillage

Publié le 
Beauté bio : choisir son maquillage / iStock.com - Ivan Bajic
Beauté bio : choisir son maquillage / iStock.com - Ivan Bajic
Rouge à lèvre, mascara, crayon, fard à paupières, fond de teint ainsi que des disques et des lingettes à démaquiller sont proposés par de multiples marques en version biologique. Sans produit chimique, ils gagnent la confiance des fashions beauty, soucieuses d’éliminer de leur trousse de toilette des produits polluants.


Un maquillage plus sain

Comme pour l’alimentation, les motivations à opter pour un maquillage bio relèvent de leurs avantages sur la santé et sur la planète. En effet, des produits composés d’ingrédients naturels et non transformés limitent les irritations et les allergies et sont donc moins dangereux pour notre santé. De plus, ils respectent davantage l’environnement et la biodiversité, sans empiéter sur les ressources. Ils sont également biodégradables et leurs emballages sont plus facilement recyclables et donc moins polluants.

Par ailleurs, les gammes vertes ont largement évolué et sont désormais aussi performantes que les produits traditionnels. A couleurs, tenues, textures et parfums équivalents, le bio à tout à gagner !

Passez les ingrédients au crible

Pour choisir sans se tromper son maquillage biologique, certains détails comptent. Pensez donc à vérifier :

  • La proportion d’ingrédients naturels et issus de l’agriculture biologique. Certains produits peuvent atteindre les 100% mais les formules à 95% sont déjà très acceptables.
  • La nature des ingrédients riche en bienfaits: aloe véra, huile d’Argan, karité, souvent utilisés dans les cosmétiques bio nourrissent et protègent la peau.
  • Les labels qui garantissent l’origine des ingrédients, leurs procédés de transformation et leur biodégradabilité.

Il est également possible de composer soi-même son maquillage bio à partir de produits sains et d’actifs frais, sans conservateur chimique, ni agent de texture. De nombreux tutos permettent de se lancer sans difficulté.