Recette du cocktail Gin Tonic

Publié le  - Mis à jour le 
Cocktail Gin Tonic
Cocktail Gin Tonic
Le Gin Tonic est un incontournable du barman. Coup de chance, il est très facile à faire. Vous pouvez, pour la décoration, y déposer une feuille de menthe fraiche.


étape 1

Placez quelques glaçons dans un grand verre.

étape 2

Versez le gin puis l'Indian tonic.

étape 3

Mélangez doucement avec une cuillère afin de conserver les bulles.

étape 4

Déposez dans le verre une rondelle de citron jaune.

étape 5

Pour en savoir plus sur le Gin Tonic...

Très facile à préparer et plus facile encore à savourer, le Gin Tonic est un incontournable des barmen. Il a connu une popularité fluctuante et opère actuellement un retour en grâce du fait de la popularité des micro-distilleries de gins artisanaux. Si vous souhaitez épater vos amis avec vos talents de barista, vous savez ce qu'i vous reste à faire !

La préparation d’un Gin Tonic requiert un grand verre, une bouteille de Gin ainsi qu’une bouteille d’Indian Tonic et des glaçons (ou de la glace pilée). Tout d’abord, placez quelques glaçons ou la glace pilée dans le fond du verre. Versez ensuite 4 cl de gin pour 8 cl d’Indian Tonic. Vous pouvez ajouter une fine rondelle de citron afin de rehausser le goût du mélange. Il n’y a plus qu’à déguster ! Par ailleurs, parce que siroter (avec modération) rime avec « se cultiver » voici une anecdote intéressante au sujet du Gin Tonic : celui-ci doit son existence à la Compagnie anglaise des Indes orientales, dont les marins –au XVIIIème siècle - connaissaient régulièrement les affres de la malaria, maladie aussi connue sous le nom de paludisme. Afin d'éviter que les marins ne l’attrapent, les médecins prescrivirent à ces derniers une solution buvable à base d’extraits de quinquina (la quinine), plante réputée depuis longtemps pour guérir les fièvres. Néanmoins, celle-ci avaient un goût terriblement amer, ce à quoi l’on remédia en ajoutant à la solution du sucre, de l’eau et… du gin. Le Gin Tonic était né. Ne serait-ce que sur la décennie 1840, les Anglais installés dans le sous-continent n’en consommaient pas moins de 700 tonnes par an ! Pour un résultat absolument bénéfique, comme l’écrivit le grand Winston Churchill en parlant de ce fameux cocktail : «Il a sauvé plus de vies et d’âmes anglaises que tous les docteurs de l’Empire.»