Comment réaliser un herbier ?

Publié le 
Comment réaliser un herbier ? / iStock.com - AlexRaths
Comment réaliser un herbier ? / iStock.com - AlexRaths
Peu de matériel est nécessaire à la réalisation d'un herbier : un sécateur ou un bon couteau, un carnet et des sacs en plastique suffiront à récolter toutes les espèces. Le plus important est de se procurer un album destiné à cet usage et surtout les plantes que vous souhaitez conserver. Il suffit ensuite de respecter les étapes de séchage et de mise sous presse.


Quelles plantes pour un herbier ?

Le type d'espèces varie selon les lieux où vous poursuivez votre promenade. Forêt, campagne, bord de mer ne fournissent pas le même type de végétation. Pensez à bien noter le lieu et la date de votre récolte pour vous en souvenir.

La récolte des plantes est une étape très importante. Elle doit s'effectuer par temps sec et diffère selon l'usage auquel est destiné votre herbier.

  • Si réaliser un herbier est un simple passe-temps, vous pouvez vous contenter de couper les plantes au niveau de la tige sans en extraire les racines.

  • Si, en revanche, l'herbier est destiné à une utilisation scientifique, vous devez également récolter les feuilles qui accompagnent la plante, ses parties reproductrices et ses racines, que vous extrairez avec un canif.

Chaque plante est à entreposer ensuite dans une boite ou dans un sac plastique numéroté dans l'attente d'être répertoriée. Vous pouvez déjà inscrire sur un carnet le nom de la plante, si vous le connaissez et les circonstances de la récolte.

Si l'identification des plantes n'a pas été effectué sur place, elle doit se faire dès le retour de la promenade. Pour cela n'hésitez pas à vous aider d'une flore.

Le séchage des espèces

Avant d'être classées dans l'herbier, les plantes doivent être soigneusement séchées. Cette étape est essentielle à leur bonne conservation. Pour cela, des chemises de papier journal vous seront nécessaires. Le procédé de séchage doit être effectué comme suit :

  • Etalez le mieux possible la plante sur la chemise de sorte qu'aucune partie ne soit écrasée.

  • Refermez la soigneusement la chemise.

  • Intercalez des chemises de papier vides entre chaque chemise contenant une plante pour protéger les échantillons et absorber leur humidité .

  • Serrez l’ensemble dans une presse en viellant à ne pas écraser les échantillons. La presse peut être constituée par deux planchettes de bois serrées par des sangles.

  • Tous les jours puis deux fois par semaine, pensez à changer les chemises et les feuilles intermédiaires jusqu'au séchage complet.

  • Comptez environ trois semaines pour un séchage parfait.

La mise en planches

Vous plantes sont enfin sèches ? Il est temps de les transférer sur leurs planches définitives : feuilles en carton de 160 à 200 g ou herbier.

Vous allez utiliser une planche par échantillon. Sur chacune doit figurer le nom de la plante et les informations importantes qui la concernent.

Le transfert de la plante sur la planche doit se faire avec précaution : vous pouvez maintenir l'échantillon à l'aide de petites bandelettes de papier gommé humidifié.

Les plantes sont ensuite rassemblées dans l'herbier ou dans un classeur. Intercalez entre chaque planche une feuille de papier cristal.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".