Découvrir le ski freestyle

Publié le 
Découvrir le ski freestyle
Découvrir le ski freestyle
Lancé par les skieurs de ski acrobatique, le freestyle apporte un nouveau souffle dans la discipline. Il ne s'agit plus désormais de godilles et de sauts, mais d'un nouveau langage constitué de rotations aériennes, qui deviennent avec le temps, plus en plus complexes. Il existe actuellement cinq disciplines de freestyle disputées en compétition, dont trois sont au programme des jeux olympiques : le half-pipe, le boardercross et le skicross.

Des figures très techniques

Le principe du freestyle en ski consiste à réaliser des sauts et des figures, pendant lesquels on attrape ses skis avec la main, avant de retomber sur la neige. Pour s'élancer, les skieurs prennent appui sur des modules, tremplins, rails ou obstacles qui peuvent être construit en neige ou en métal.

Il existe plusieurs types de tricks (figures) :

  • Les grabs permettent d'attraper un ski avec la main pendant le saut. Le ski peut être rattrapé à l'avant, à l’arrière, par les deux mains en même temps, pendant une rotation, lorsque les skis se croisent, etc.

  • Les rotations s'effectuent à des degrés différents, selon un axe horizontal ou désaxé.

  • Les flips sont des rotations verticales très impressionnantes qui peuvent se réaliser en avant ou en arrière.

  • Les switchs consistent à passer de l'avant vers l'arrière. Il est possible d'aborder ainsi un certain nombre de tricks ou de skier en arrière.

  • Les slides sont les glissades que l'on peut effectuer sur des rampes, des escaliers ou tout autres modules, plus ou moins prévus à cet effet.

Adopter le bon équipement

Un équipement spécialisé est indispensable avant de se lancer. Pour éviter de se blesser, le freestyleur doit disposer :

  • d'une tenue de ski technique (les chutes sont fréquentes) ;

  • d'une paire de ski à doubles spatules, qui permet de glisser aussi bien vers l'avant que vers l’arrière ;

  • d'un casque : obligatoire en cas de chute sur la tête lorsqu'une figure est ratée ;

  • d'un masque, qui remplace avantageusement les lunettes, trop dangereuses pour les yeux en cas de chute ;

  • d'une protection dorsale pour amortir les chocs sur les barres de slide.

La plupart des grandes stations de ski disposent désormais d'un espace snowpark, qui attire les skieurs. Certains spots sont particulièrement réputés. C'est le cas de Vars, Serre Chevalier, Chamrousse, Les deux Alpes ou encore Val Thorens...

Des cours d'initiation sont dispensés dans les écoles de ski. Il existe aussi des écoles spécialisés pour former à la compétition, le week-end et les vacances scolaires, les skieurs qui habitent à proximité des stations.