Faut-il s'étirer après le sport ?

Publié le 
Faut-il s'étirer après le sport ? / Istock.com - Lifemoment
Faut-il s'étirer après le sport ? / Istock.com - Lifemoment
L’importance du sport dans le maintien de la forme physique est prouvée. Quelle que soit la discipline choisie, pratiquer une activité physique régulière est fondamental. Toutefois, s’entrainer ne se fait pas n’importe comment. Depuis toujours, les sportifs du monde entier ont pour habitude de clôturer leur séance par des étirements musculaires. La légende veut que cette pratique réduise les risques de blessures et de courbatures musculaires après l’effort. Qu’en est-il réellement ? Cette idée s’est enracinée dans les pratiques sportives, mais est-elle avérée ? Les réponses. Beaucoup l’ont essayé, nombreux en ont expérimenté les effets positifs, les étirements post-séance sportive sont une habitude commune aux sportifs, amateurs ou professionnels. Cette pratique assouplit les muscles préalablement sollicités par l’effort physique et leur évite d’être endoloris. C’est du moins ce qu’affirment ses adeptes qui se dressent face à ceux qui sont persuadés qu’en plus d’être inutiles, les étirements favoriseraient les risques de blessures. Chacun a son avis sur la question. Considérant les deux opinions, faut-il s’étirer ou non après le sport ? Décryptage.


Les étirements et les courbatures, un mythe ?

La popularité des étirements après une séance sportive est basée sur une croyance qui perdure depuis des décennies. Celle-ci stipule que s’étirer après l’effort physique aiderait à réduire considérablement les courbatures musculaires. Si, jusqu’à maintenant, cette idée persiste, la science a largement démenti sa pertinence. En effet, selon les recherches scientifiques menées sur le sujet, la pratique d’étirements après le sport n’est, en aucun cas, une prévention ou un moyen de soulager les courbatures. Au contraire, l’étirement d’un muscle courbaturé après l’effort ne fait qu’accroître les risques de lésions sur ce dernier. Selon les études menées par des chercheurs suédois, un muscle est soumis aux mêmes risques de courbatures, qu’il soit étiré ou non.

Des blessures possibles, avec ou sans étirements

En général, tout le monde s’étire après l’effort pour éviter des blessures musculaires significatives. Pourtant, encore une fois, il ne s’agit là que d’un mythe. En effet, l’étirement d’un muscle déjà endolori ne fait que favoriser le développement de la douleur. Dans l’ensemble, s’étirer au terme d’un effort physique important ne constitue pas une garantie de non-blessure. Toutefois, la pratique permet d’amoindrir les risques de se blesser, sans pour autant le garantir entièrement. En outre, tout dépend de la façon de s’étirer, un détail tout aussi important que de savoir s’il faut faire du sport avant ou après manger.

Comment s’étirer correctement après l’effort ?

Tous ces constats confirment que les étirements après l’effort ne sont pas la meilleure chose à faire pour clôturer une séance. Cette pratique est déconseillée autant avant qu’après l’entrainement. Toutefois, elle n’est pas à confondre avec l’échauffement pré-sportif, une pratique vivement recommandée pour préparer le corps à l’effort. Pour ceux qui, malgré tout, ressentent le besoin de maintenir cette habitude, les étirements ne doivent pas dépasser les 30 secondes par muscle. Il faut néanmoins garder en tête que les courbatures peuvent toujours apparaître.