Quels sont les différents commerces d’occasion ?

Publié le 
Quels sont les différents commerces d’occasions ? / istock.com - Oralleff
Quels sont les différents commerces d’occasions ? / istock.com - Oralleff
Le commerce d’occasion a beaucoup évolué depuis quelques années. Les usages ont changés et on aime l’ancien qui nous rappelle des souvenirs tout en nous donnant bonne conscience de ne pas céder aux sirènes de l’obsolescence programmée. Voici un point sur les nouvelles pratiques.


Vide-greniers

Selon les régions, il peut s’appeler différemment : Bric à brac, Foire à tout, Braderie, Réderie, Car boot sale au Royaume Uni. Le principe est le même. Il s’agit de particuliers qui vendent eux-mêmes et en direct les objets, meubles et vêtements qu’ils ne souhaitent plus garder.

En France, il est interdit de vendre « à la sauvette » à l’exception du muguet le 1er mai. Pour organiser un vide-grenier, il faut donc en faire la demande auprès des autorités, et c’est en général les mairies qui s’en chargent. Elles organisent ensuite l’évènement et demandent une participation à chaque exposant. Vous pourrez ainsi avoir votre propre stand de brocante pour quelques euros du mètre linéaire avec une fréquentation assurée par la communication de la mairie !

Brocante et marché aux puces

Une Brocante et un marché aux puces sont l’apanage de professionnels. Il peut s’agir d’une boutique, d’un regroupement momentané d’exposant, ou, dans le cas des « puces » d’une exposition dans un lieu fixe de plusieurs exposants, à la manière d’un marché. Les articles proposés aux puces sont bien souvent expertisés et il est bien rare maintenant de faire de véritables affaires. En revanche, les brocantes peuvent réserver d’agréables surprises et vous pourriez dénicher l’objet, le tableau ou le meuble, qui vaut, en réalité, deux fois le prix qu’on vous en demande !

Foire au troc

Ce genre de foire repose sur l’échange d’objet. Avant l’existence de la monnaie, les gens achetaient par troc, c’est-à-dire qu’ils évaluaient l’objet de leur convoitise et proposait en échange un autre objet dont il anticipait une valeur similaire pour leur interlocuteur. Ce principe de troc se démocratise de plus en plus, il est alors possible de trouver des sites internet spécialisés comme MyTroc.fr

Ce genre d’échange à l’avantage de rendre accessible à tous l’acquisition de nouveaux biens. Le troc s'étend même aux entreprises.

Ressourcerie

À l'époque où le pouvoir d’achat est moindre et l’intérêt pour la planète accru, on accueille avec bonheur ces initiatives de plus en plus nombreuses localement. Des ressourceries, le plus souvent tenues par des bénévoles permettent aux uns de se débarrasser de leurs encombrants et autres objets, en marche ou hors d’usage, tandis que les autres trouvent à moindre frais ce qui leur manque. Un échange de bon procédé, une spirale vertueuse de recyclage, un mouvement civique et solidaire, c’est tout cela à la fois. Dans certaines ressourceries, vous pourrez également avoir accès à des cours/des ateliers de couture, bricolage, etc., tout ce dont vous avez besoin pour réparer, customiser et donner une seconde vie à vos trouvailles.

Sites internet

Depuis l’avènement du « boncoin », internet est devenu la plus vaste et accessible vitrine de vente et d’achat d’occasion. Des sites se multiplient et se spécialisent de plus en plus. Meubles, design, vêtements, voitures, vous pouvez tout trouver sur internet. Méfiez-vous tout de même des transactions via un site un préférez le paiement de visu pour éviter les arnaques.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".