Santé des séniors : les principes d'une bonne alimentation

Publié le 
Santé des séniors : les principes d'une bonne alimentation / iStock.com-KatarzynaBialasiewicz
Santé des séniors : les principes d'une bonne alimentation / iStock.com-KatarzynaBialasiewicz
Manque d’appétit, perte du gout et de l’odorat, sensation de satiété rapide, assimilation des nutriments difficile, fonte de la masse musculaire… Les années modifient l’organisme et le rapport à l’alimentation, d’autant plus lorsqu’il devient difficile de faire ses courses soi-même. Les risques de malnutrition et de dénutrition sont alors de plus en plus présents et bien manger devient alors un véritable enjeu pour rester en forme.


Adopter une alimentation équilibrée

A partir de 60 ans, un ajustement de son alimentation est nécessaire pour répondre aux nouvelles exigences de son corps. Certains aliments doivent ainsi être privilégiés et d’autres limités :

  • Manger des fruits et des légumes tous les jours est essentiel pour disposer d’un apport en vitamines suffisant ;
  • Boire de l’eau, dés le réveil et tout au long de la journée, même si le sentiment de soif est faible, car bien s’hydrater est indispensable à une bonne santé ;
  • Manger des protéines régulièrement permet de compenser la diminution de la masse musculaire ;
  • Consommer des féculents apporte de l’énergie et comble la faim. Le pain, les pâtes ou le riz sont donc à privilégier ;
  • Les produits laitiers contiennent du calcium, qui renforce les os. Laitages et fromages doivent donc s’inscrire au menu ;
  • Utiliser des épices et des aromates pour relever le goût contribue à compenser la perte du goût ;
  • Le sel, le sucre, les gaisses et l’alcool doivent en revanche être consommés modérément car ils sont néfastes pour l’organisme.

Les bonnes habitudes alimentaires

Il est important à tout âge d’adopter de bonnes habitudes alimentaires. Ceci est particulièrement vrai pour les séniors, souvent seuls et qui ont tendance à négliger leur alimentation. Ainsi, manger équilibré est particulièrement important. Les catégories d’aliments doivent être variées et les repas doivent être pris régulièrement sans être sautés, notamment le petit-déjeuner qui reste le plus important de la journée. Il est également bienvenu de partager ses repas avec sa famille ou ses proches afin de limiter les risques de sous-nutrition. Le respect des portions est aussi essentiel, car avec l’âge, les besoins en nourriture ne baissent pas. Enfin, il est important d’éviter de prendre des risques en consommant des aliments mal lavés, mal conservés ou périmés.