Vergetures : comment les prévenir naturellement et les atténuer ?

Publié le 
Vergetures : comment les prévenir naturellement et les atténuer ? / iStock.com-sasapanchenko
Vergetures : comment les prévenir naturellement et les atténuer ? / iStock.com-sasapanchenko
Soumise à une extension intense, la peau peut parfois se craqueler et former des fissures d’aspect rouge, puis nacré qui témoignent de la déchirure du derme profond. Ces marques se localisent généralement sur les parties charnues telles que le ventre, les cuisses, les fesses, les seins, voire même les bras. Elles sont induites par la grossesse, la croissance, le surpoids, les changements de poids rapides, un traitement à base de cortisone, certaines maladies comme le syndrome de Cushing ou encore, chez les sportifs, une prise de stéroïdes anabolisants. D’une façon générale, plus le taux de cortisol augmente dans l’organisme et plus des vergetures risquent de se former.


Une prévention efficace

Il est très difficile de faire complétement disparaître des vergetures installées, surtout lorsqu’elles sont devenues blanches, signe de leur ancienneté. C’est pourquoi, anticiper est utile pour éviter leur formation. Ainsi, il convient d’éviter :

  • Les brusques changements de poids et de surveiller son alimentation pendant la grossesse afin de ne pas prendre trop de poids ;
  • Les crèmes et les traitements oraux à la cortisone ;
  • Les vêtements moulants qui ont tendance à frotter sur la peau ;
  • Les longs bains chauds qui relâchent les tissus. Au besoin, terminez-les par une douche froide dynamisante.

Vous pouvez, en revanche, réaliser des massages réguliers sur les zones à risque avec une crème hydratante ou de l’huile d’amande afin de stimuler la production des fibres de collagène.

Atténuer les marques

Vergetures installées et visibles ? Pas de panique, il est possible de les estomper avec des recettes naturelles. Découvrez nos solutions :

  • Pratiquer des massages « palpésroulés » sur les zones concernées avec du gel d’aloè Véra, de l’avocat mixé avec du miel et du citron ou encore avec un peu de curcuma mélangé à deux cuillères à soupe de yoghourt ,;
  • Vous pouvez également vous masser avec de l’huile essentielle de bois de santal additionnée à de l’huile d’amande douce ;
  • L’homéopathie peut aussi être efficace : prenez 3 granules d’alcarea fluor, de graphites et de silicea deux fois par jour ;
  • La phytothérapie donne de bons résultats avec de  l’huile de Macadamia ou de l’herbe du tigre ou Centella asiatica utilisées en massage ;
  • Les compléments alimentaires tels que l’huile de bourrache, l’huile d’onagre, le germe de blé, la gelée royale, la levure de bière et le pollen riches en acides gras et en vitamines ont également  un pouvoir préventif.