Abandonner le coton-tige, une question de santé ?

Article mis à jour le 

Le coton-tige, jugé dangereux pour le conduit auditif, devrait être abandonné, selon de nombreux spécialistes
Le coton-tige, jugé dangereux pour le conduit auditif, devrait être abandonné, selon de nombreux spécialistes

On se sert du coton-tige de plusieurs manières au quotidien, notamment pour nettoyer l’intérieur des oreilles. Il semblerait pourtant que cette pratique soit déconseillée, voire même dangereuse, pour l’intégrité du conduit auditif.

Le coton-tige est considéré comme un objet usuel destiné en premier lieu à l’hygiène des oreilles. Cependant, en faire usage présenterait des risques sérieux.

L’Oto-Rhino-Laryngologiste Harry Maarek explique que "le coton-tige s’oppose à l’élimination naturelle du cérumen en le ramenan à l’intérieur de l’oreille. Il provoque aussi des eczémas résultant des frottements répétés sur la peau. Il peut même provoquer une perforation du tympan lorsque la pénétration est trop brutale et trop profonde."On peut l’utiliser pour nettoyer la partie externe de l’oreille (le pavillon), mais il est déconseillé de l’introduire plus loin.

Il existe trois degrés de production de cérumen (modérée, moyenne et importante) avec pour chacun, une réponse hygiénique adéquate. Aucune de ces méthodes n’intègre toutefois l’usage du coton-tige pour le nettoyage. Vous pouvez utiliser votre petit doigt, de l’eau tiède pendant une douche ou encore opter pour des aéro-pulvérisateurs nettoyants vendus en pharmacie."

Ce marché pèse lourd (près de 200 millions de dollars par an aux États-Unis) et il serait difficile de le proscrire. L’alternative est de sensibiliser les consommateurs sur l’usage inapproprié qu’ils en font, car il s’agit d’un véritable problème de santé publique.

 

Sources : sciencepost, 7sur7