Affaire UBS : le fisc découvre 12 milliards d’euros cachés en Suisse

Article mis à jour le 

UBS se retrouve une nouvelle fois au cœur de la tourmente fiscale
UBS se retrouve une nouvelle fois au cœur de la tourmente fiscale

Pas moins de 38 000 comptes bancaires de clients français viennent d’être mis au jour sur un listing d’UBS. Ces derniers rassemblent 12 milliards d’euros d’avoirs dissimulés sur l’année 2008, selon Le Point.

Le groupe bancaire helvète UBS se retrouve une nouvelle fois en ligne de mire : 12 milliards d’euros y ont en effet été dissimulés par des clients français en 2008. Une somme qui correspond à près de 8 % des recettes prévisionnelles de la TVA sur 2016, à titre de comparaison. C’est à l’issue d’une perquisition de la banque suisse par des enquêteurs allemands que le listing en question a été découvert puis transmis aux services fiscaux français. L’occasion d’identifier 38 000 comptes, d’après Le Point. Ces derniers comportent chacun le numéro 111, que Bercy a très vite rapproché de la nationalité française. À noter toutefois que pour l’instant, les enquêteurs n’ont pu être en mesure de déterminer à qui appartiennent les comptes.

Quoi qu'il en soit, UBS est soupçonnée d’avoir utilisé des chargés d’affaires suisses directement en France afin de trouver des clients potentiels, à l'époque. Une pratique qui est pourtant illégale. À noter que si la moitié des comptes concernés ont un solde à moins de 1 000 euros, les 100 premiers, dont un affichant à lui seul 60 millions d’euros, totalisent un milliard d’euros.

Rappelons qu’UBS avait déjà été tenue de payer une caution de 1,1 milliard d’euros dans le cadre de ce dossier. Affaire qui s’apprête à être renvoyée devant le tribunal correctionnel pour "blanchiment aggravé de fraude fiscale".

 

Sources : lci, francetvinfo