Animaux : les Français sont-ils plutôt chiens ou chats ?

Article mis à jour le 

Les chats sont certes plus nombreux que les chiens dans les foyers français, mais les seconds seraient bel et bien les plus intelligents... - copyright trish hamme / Flickr CC.
Les chats sont certes plus nombreux que les chiens dans les foyers français, mais les seconds seraient bel et bien les plus intelligents... - copyright trish hamme / Flickr CC.

Une enquête Facco/TNS Sofres rendue publique jeudi 18 juin montre que le Français sont plutôt adeptes des chats que des chiens. À tel point que la population féline approcherait dorénavant les 13 millions, rien que dans l’Hexagone.

À l’échelle nationale, les félins seraient plus populaires que les chiens, d’après une étude réalisée par Facco/TNS Sofres auprès de 14 000 foyers au cours de l’automne 2014. Ainsi, les Français auraient dans l’ensemble leur petite préférence pour les félins - et ce même si les études révèlent que les chats ne sont pas aussi intelligents que leurs homologues canins. L’enquête montre notamment qu’en l’espace de deux ans, la population féline s’est accrue de 11 %, bondissant de 11,4 à 12,7 millions. Alors qu’à l’inverse, la population canine a reculé de 2 %. Il n’empêche, comme le met en évidence la Chambre syndicale des fabricants d’aliments préparés pour chiens, chats, oiseaux et autres animaux de compagnie, la passion des Français pour ceux-ci est toujours aussi débordante. 

 

Presque autant d’animaux de compagnie que de Français…

Dans l’ensemble, pas moins de 63 millions d’animaux familiers vivent avec les Français. Parmi eux, l’on compte 12,7 millions de chats, 7,3 millions de chiens, 5,8 millions d’oiseaux, 34,2 millions de poissons et 2,8 millions de petits mammifères. Une population constante, depuis 2012.

Dans le détail, un peu moins de la moitié des foyers disposent d’un animal de compagnie. À noter que la possession d’un animal dépend de la configuration du foyer, et ce d’autant plus dans le cas des chiens, selon TNS/Sofres. Ainsi, les chiens sont surtout présents dans les foyers avec enfant, et plus particulièrement dans les zones rurales. Et pour cause : près de 40 % des familles intégrant un chien dans leur foyer habitent dans une agglomération d’à peine 2 000 habitants.

 

Sources : bfmtv, huffpost