Vacances : ce qu'il faut savoir avant de partir à l'étranger

Article mis à jour le 

Partir à l'étranger : ce qu'il faut savoir
Partir à l'étranger : ce qu'il faut savoir

De nombreuses personnes choisissent de partir à l’étranger pour les vacances d’été. Pour un séjour placé sous le signe de la sérénité, quelques précautions sont à prendre, notamment en matière de santé et d’assistance.

L’assurance maladie est indispensable pour couvrir les éventuels frais médicaux. Un contrat d’assistance est aussi nécessaire pour couvrir les autres frais non médicaux en cas de besoin.

Couvrir les éventuels frais médicaux

La couverture maladie dépend de la destination. Ceux qui optent pour des vacances dans un pays membre de l’Union doivent se procurer la carte européenne d’assurance maladie ou CEAM. Pour l’obtenir, le voyageur devra s’adresser à son organisme d’assurance maladie. Pour information, cette carte est nominative. Chaque membre de la famille doit donc avoir la sienne.

Pour ceux qui partent en vacances dans un pays hors de l’Union Européenne, les soins médicaux imprévus et urgents peuvent être pris en charge par leur assurance maladie à leur retour en France. Ils devront remplir le formulaire S3125 relatif aux soins reçus à l’étranger. Le remboursement des frais engagés est laissé à l’appréciation du médecin-conseil du service médical de votre assurance maladie. Il est donc préférable de souscrire une assurance santé spécifique. Il est aussi conseillé de vérifier si la multirisque habitation ou l’assurance complémentaire santé du voyageur couvre les déplacements à l’étranger

Prévoir les situations délicates

La souscription d’un contrat d’assurance et d’assistance est indispensable avant de partir à l’étranger. Cependant, il faut accorder une attention particulière aux garanties proposées, à l’étendue de la couverture et aux exclusions. Ainsi, la garantie accident et maladie couvre les frais médicaux engagés au cours du voyage. L’assistance aux personnes prend en charge le rapatriement, l’admission à l’hôpital, les frais de transport en cas de retour urgent en raison du décès d’un proche, les frais de recherche en cas d’opération de secours, etc. Certains contrats proposent d’autres garanties comme la protection juridique, la perte des bagages ou la responsabilité civile.

 

Sources: service-public, service-public, ameli, service-public

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : voyages