Comment réaliser le château de sable parfait

Article mis à jour le 

Quelques recommandations s'imposent, avant de se lancer dans la construction d'un château de sable...
Quelques recommandations s'imposent, avant de se lancer dans la construction d'un château de sable...

Renzo Piano, célèbre architecte italien, a récemment révélé une astuce 100% fiable pour réaliser le château de sable parfait cet été. Suivez le guide.

Créateur du centre Pompidou ou encore de la tour Shard à Londres, Renzo Piano n’a plus à faire ses preuves en matière d’architecture. Mais pour cette fois, il a délaissé les constructions classiques pour se tourner vers une structure particulière : le château de sable.

 

Comment construire un château de sable plus résistant ?                                                                        

Dans un article paru dans le Guardian, le grand architecte éclaire parents et enfants sur la manière de mener à bien une construction de sable. Sur la plage, les dangers qui guettent les châteaux de sable sont les vagues, le vent ou encore les vacanciers insouciants. Contre de tels inconvénients, Renzo Piano n’a pas de solution toute prête.

Toutefois, il invite les amateurs de constructions à choisir un lieu adéquat où ériger le château de sable. Ce dernier devra être assez loin de la mer pour ne pas être détruit par les vagues, mais pas trop éloigné non plus afin de profiter de l’eau. Un terrain de sable humide est donc l’idéal. Une fois l’emplacement choisi, la première étape consiste à creuser un cercle de 50 cm de diamètre et de 30 cm de profondeur. Cette étape terminée, il ne reste plus qu’à former un tas avec du sable humide à l'intérieur et à commencer la construction. Pour un résultat plus esthétique et plus résistant, Renzo Piano conseille aux constructeurs en herbe de réaliser des côtés de 45° pour le château, et de l’élever sur une soixantaine de centimètres.

Les détails du château sont également importants, entre autres les portes, les créneaux, les douves, etc. Pour la touche finale, un joli petit drapeau coloré est de rigueur. Un tel fanion qui ne servira pas seulement de décoration, mais surtout à signaler la structure aux plagistes afin qu’ils ne mettent pas le pied dedans. Il ne vous reste enfin plus qu’à prendre la pose à côté de votre chef-d’œuvre architectural !

 

Sources : guardian, slate