Fête du 14 juillet : pétards, feux d’artifice... ne négligez pas les risques

Article mis à jour le 

La SOFCOT a rappelé les nombreux risques en cas de non respect des règles de sécurité, dans le cadre d'une utilisation de feux d'artifice ou de pétards...
La SOFCOT a rappelé les nombreux risques en cas de non respect des règles de sécurité, dans le cadre d'une utilisation de feux d'artifice ou de pétards...

La fête nationale approche et la Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique avertit sur les risques liés aux feux d'artifice et aux pétards.

Selon le communiqué publié par la SOFCOT à quelques jours de la fête nationale, les blessures provoquées par les feux d'artifice et les pétards peuvent aboutir à des amputations d’un ou plusieurs doigts. Malgré l'absence de statistiques officielles, le Professeur Philippe Livernaux estime à au moins 500 le nombre de traumatismes se produisant chaque année.

Les blessures provoquent des lésions complexes

La SOFCOT précise également que les lésions sont complexes car beaucoup de tissus sont concernés : les os, les muscles, les tendons, les nerfs et les vaisseaux. Il s'agit d'un véritable défi technique pour les chirurgiens puisque les difficultés opératoires sont aggravées par l'effet de souffle (blast).

Les pétards tenus en main ne doivent jamais être allumés

Le Pr Livernaux affirme que le message de prévention le plus important est d'inciter les jeunes à ne jamais allumer de feux d'artifice ou de pétards tenus en main et à ne pas s'en approcher.

Dans 60% des cas, les lésions dues aux pétards concernent les mains. Il peut s’agir de simples brûlures nécessitant un pansement, jusqu’à l'amputation des doigts ou de la main entière. Les 40% restants touchent le visage, et surtout les yeux. Les brûlures impliquant la cornée nécessitent une greffe. Par ailleurs, l'effet de blast peut provoquer des dommages au niveau de l'oreille interne, voire une surdité.

 

Sources : Sciences et Avenir, rtl