Le film de super-héros ? Un genre qui va disparaître, selon Spielberg

Article mis à jour le 

Steven Spielberg prédit la prochaine mort du film de super-héros - wikimedia commons / Georges Biard
Steven Spielberg prédit la prochaine mort du film de super-héros - wikimedia commons / Georges Biard

Avengers, Spider-Man, Iron Man, Thor… tous ces films de super-héros pourraient prochainement tirer leur révérence. Pire : le genre en lui-même, hybridation de la SF et du cinéma d’action, s’apprêterait à connaître le même destin funeste que le feu western. C’est en tout cas l’avis d’un certain Steven Spielberg…

En 2013, déjà, le papa des Dents de la mer, d’E.T. l’extra-terrestre et Jurassic Park évoquait une fin abrupte, au sujet des films de super-héros. Lors d’une conférence de presse organisée à la prestigieuse école de cinéma USC à Los Angeles, celui-ci affirmait ainsi qu’une implosion de ce système se produirait "quand trois ou quatre voire même une demi-douzaine de ces très gros budgets feront un flop au box-office". Un point de vue que le cinéaste et producteur assène aujourd’hui encore.

Dans une interview donnée à l’Associated Press, Steven Spielberg a en effet soutenu de nouveau cette prédiction. L’occasion pour lui de rapprocher le destin des films de super-héros à celui du western, dont le désamour remonte aux années 1970. Pour lui, il ne fait donc aucun doute que le film de super-héros connaîtra le même sort, ce qui ne veut toutefois pas dire qu’un revival n’aura pas lieu à un moment ou un autre. Il n’empêche : ce type de cycle, dans l’histoire du cinéma, a selon lui une durée de vie limitée dans la culture populaire. Spielberg concède néanmoins que les longs métrages mettant en scène des hommes dotés de superpouvoirs sont actuellement en pleine expansion. Reste donc maintenant à savoir à quel moment les histoires de super-héros se verront surclassées par d’autres.

Une chose est sûre pour l’heure : Hollywood ne semble pas en passe de se lasser, avec 24 longs-métrages de cet acabit programmés jusqu’en 2020. Pour le meilleur comme pour le pire, comme en témoigne le énième reboot de Spider Man prévu pour 2017.

 

Sources : independent, lepoint