Les Français travaillent-ils vraiment moins que les Allemands ?

Article mis à jour le 

Les salariés français travaillent moins que leurs homologues allemands, à temps de travail égal, mais créent davantage de richesse - iStockPhoto
Les salariés français travaillent moins que leurs homologues allemands, à temps de travail égal, mais créent davantage de richesse - iStockPhoto

Chaque année, les salariés attendent avec impatience le mois de mai et ses nombreux jours fériés. En moyenne chaque année, on n’en compte pas moins de onze. Au grand dam des employeurs. Mais ces trop nombreuses pauses feraient-elles des Français de moins bons travailleurs que leurs voisins allemands ?

Cette année, les employeurs craignent que la production française ne pâtisse des nombreux jours fériés. Selon Maurice Taylor, PDG de Titan International, les Français ne travaillent "que 3 heures par jour". Ce qui les rend moins productifs que les Allemands, les Américains ou les Britanniques. Mais une telle assertion se vérifie-t-elle dans les faits ?

Qu’en est-il des Allemands ?

Selon l’Eurostat, l’Allemagne comptabilise en moyenne 1413 heures de travail par an et par salarié, contre 1476 heures dans l’Hexagone (chiffres de 2011). Pourtant, si l’on considère uniquement le travail à temps plein, nos voisins germains affichent un total de 1 847 heures de travail contre 1 661 heures pour les Français... D’où vient cette différence de calcul ? La réponse est simple : les Allemands préfèrent le travail à temps partiel ! Depuis 2001, 70% des nouveaux emplois sont à temps partiel, occupés par 27% de la population. Néanmoins, le fait est qu’à temps de travail similaire, les Allemands semblent plus souvent au bureau…

Et pourtant…

Cependant, bien que l’Allemagne affiche un taux horaire de travail impressionnant, la France se rattrape en matière de rentabilité. Les Français sont en effet sur le podium des employés les plus productifs, avec une moyenne de 45,40 euros de richesse créée par heure et par personne, faisant mordre la poussière à la moyenne européenne (37€) et se plaçant devant l’Allemagne (42,30€). Travailler vite et bien, telle serait donc la devise des Français ! Alors, qualité VS quantité ? À chacun de voir !


Source : Challenges