Mercedes : vers un scandale façon Volkswagen ?

Article mis à jour le 

Vers un scandale Mercedes en matière de diesel ?
Vers un scandale Mercedes en matière de diesel ?

Alors que Volkswagen poursuit ses démêlés judiciaires, Mercedes se retrouve à son tour dans le collimateur de la justice américaine. Et pour cause : les modèles intégrant la technologie BlueTec de la firme à l’étoile à trois branches seraient potentiellement truqués…

Concrètement, une dizaine de modèles se trouvent sur la sellette : deux modèles ML, la ML Class, la GLE Class, la GLK Class, la R Class, la GL 320, la E, la E320, la S, la S350, la R320 et la Sprinter. Le cabinet d'avocats Hagens Berman confirme le dépôt récent d’un recours en nom collectif contre la filiale de Daimler.

Accusation avec test à l’appui

L’accusation émane d’un client américain propriétaire d'un modèle BlueTec signé Mercedes. Il parle d’une magouille concernant le niveau des émissions polluantes des moteurs diesel BlueTec. Présentés comme "propres" car émettant jusqu’à 30 % de gaz à effet de serre en moins que leurs homologues "à essence", ces moteurs seraient dotés d’un dispositif leur permettant d’être conformes aux normes de pollution américaines. Des tests effectués sur route ont pourtant permis de constater des émissions d'oxydes d'azote dépassant de 19 fois ces normes. Cette anomalie se cristallise notamment avec des températures en dessous de 50 degrés Fahrenheit.

Mercedes réplique

Bien évidemment, Mercedes n’a pas tardé à se défendre, en parlant d’accusation sans fondement. La marque à l’étoile à trois branches veut faire allusion à un véritable acharnement contre les constructeurs allemands, puisque la plainte intervient au moment où Volkswagen ne voit pas encore le bout du tunnel. Le porte-parole de Daimler, Joerg Howe, a d’ailleurs confié à l’AFP leur intention de se défendre.

 

Sources : sputniknews, lepoint

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : auto