Le nombre de décès s’apprête à augmenter en France

Article mis à jour le 

Compte tenu de la vieillesse d'une partie importante de la population française, les décès vont augmenter dans les années futures
Compte tenu de la vieillesse d'une partie importante de la population française, les décès vont augmenter dans les années futures

D’après les prévisions publiées mercredi dernier par l’Ined, le nombre de décès en France devrait augmenter dans les prochaines années. Plusieurs raisons sont évoquées, notamment l’augmentation de la population et la vieillesse des baby-boomers.

Après avoir connu une certaine stabilité pendant près de 70 ans, le nombre de décès dans l’Hexagone devrait augmenter dans les années à venir. Cette prévision a été dévoilée dans un rapport publié par l’Ined mardi 9 mars.

Une stabilité pendant 70 ans

De 1946 à 2014, le nombre de décès en France s’est stabilisé à environ 550 000 par an. Selon l’Ined, cette constance est due à une augmentation progressive de l’espérance de vie au cours des 70 dernières années. La seconde raison serait le "manque relatif" de décès à cause des "classes creuses" nées pendant la Première Guerre mondiale. D’après les auteurs de cette étude, le nombre de décès dus à la vieillesse est faible, aussi bien en 1990, qu’en 2000 ou en 2010. La principale cause est la baisse de la fécondité durant la Première Guerre.

Pourquoi des prévisions à la hausse ?

D’après les projections établies par l’Insee, le nombre de décès devrait augmenter pour atteindre 770 000 par an jusqu’en 2060. Cette prévision est maintenue dans l’hypothèse où l’espérance de vie enregistre une augmentation de 7,6 ans entre 2007 et 2060. La vieillesse des baby-boomers nés entre 1946 et 1973 est un autre facteur à prendre en considération.

 

Sources : huffingtonpost, lesechos

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature