Les prix Pinocchio, "Gérard" du développement durable

Article mis à jour le 

Comme chaque année, le réseau écologiste Les Amis de la Terre ouvre le vote pour l'élection des prix Pinocchio. Ces derniers "récompensent" les entreprises et grands groupes dont les engagements en termes de développement durable diffèrent le plus avec leurs actes réels.

Aujourd'hui, le développement durable est devenu un enjeu et parfois même un atout. Suivant cette logique, d'après les associations CRID et Peuples Solidaires, de nombreux grands groupes n'hésitent pas à redorer leur image auprès des actionnaires à grand coup de discours engagés sur l'écologie. Mais ce maquillage sert parfois à masquer les impacts réels de leurs activités. De fait, bien que plus personne (ou presque) en 2012 ne remette en question l'urgence environnementale et sociale globale, les pratiques ne suivent pas. Afin de mettre en avant ces double-discours, le réseau écologiste Les Amis de la Terre vient de lancer l'élection des Prix Pinocchio 2012.

Pour cette année, trois grandes catégories de prix on été concoctées :

"Une pour tous, tout pour moi !", remis à l'entreprise ayant mené la politique la plus agressive en termes de surexploitation des ressources naturelles ;

"Plus vert que vert", remis à l'entreprise à l'origine de la campagne de communication la plus trompeuse vis-à-vis des activités réelles ;

"Mains sales, poches pleines", remis à l'entreprise ayant mené la politique la plus perfectionnée en termes d'opacité et de lobbying.

La cérémonie de remise des Prix aura lieu le mardi 13 novembre 2012 à Paris. Rendez-vous sur le site prix-pinocchio pour connaître la liste des nominés et participer au vote.