Empreinte écologique : comprendre et agir

Comprendre la notion d'empreinte écologique et agir
Comprendre la notion d'empreinte écologique et agir
On n'EMPREINTE, qu'aux riches ! L'empreinte écologique permet d'estimer de façon concrète l'impact individuel ou collectif des activités humaines sur la planète. Le WWF a développé avec un certain nombre de scientifiques du monde entier une méthodologie qui s'appelle l'empreinte écologique et qui permet d'évaluer l'impact de l'homme sur la planète. Consommez-vous plus que les ressources naturelles ne le permettent ?


L'empreinte écologique est un enjeu majeur

Les ressources naturelles de la planète sont loin d'être illimitées. Dès lors, comment savoir si on ne consomme pas plus de ressources que ne le permet la planète ? Pour répondre à cette question, des associations et des instituts de recherche ont mis au point l'empreinte écologique. Pour éviter d'user davantage de ressources que n'en fournit la Terre, entreprises, groupes et individus doivent connaître leur empreinte écologique.

Des calculs précis

Selon les scientifiques, une voiture émet en moyenne environ 140 grammes de CO2 par kilomètre. Ainsi un conducteur produit 14 000 grammes de CO2 pour 100 kilomètres parcourus. C'est à partir de ce genre d'égalités que les scientifiques ont conçu les calculateurs d'empreinte écologique. Instituts de recherches et associations relayent depuis le message.

Ainsi, selon un rapport du World Wildlife Fund (WWF), l'empreinte écologique de la France excèderait de 62% sa biocapacité. Le pays consomme alors davantage que son capital environnemental. Les ressources qu'il use sont hors de ses frontières.

Une fois l'empreinte écologique évaluée, il est possible de réduire son impact. Et d'éviter ainsi à Dame Nature de crouler sous le poids des activités de l'Homme.

En clair, l'empreinte écologique est une mesure de la pression qu'exerce l'homme sur la nature. Elle permet de comparer l'impact de différents modes de transport ou de consommation et d'évaluer la surface productive nécessaire à une population pour répondre à sa consommation de ressources et à ses besoins d'absorption de déchets.