Pas de repos le dimanche pour un tiers des Français

Article mis à jour le 

Repos dominical
Repos dominical


Dans le respect de la tradition chrétienne et des coutumes familiales, le Code du travail considère le dimanche comme la journée de repos hebdomadaire (art. L3132-3). Un article qui ne s'applique pas pour 6,5 millions de Français en 2011.

Le Code du travail impose le dimanche comme un jour de repos hebdomadaire commun à tous les salariés. Et pourtant, il accorde également plusieurs dérogations compréhensibles voire nécessaires : fonctionnement continu de l'entreprise, commercialisation de denrées périssables, services d'urgence, de santé et de secours, travaux de nettoyage, activités saisonnières, …

D'après une étude menée par la DARES (Direction de l'animation, de la recherche, des études et des statistiques), 6,5 millions de salariés français ont travaillé le dimanche en 2011 dont la moitié de manière régulière. Ce n'est donc pas quelques Français qui n'ont pas disposé pas de leur jour de repos mais bien 29 % de la population active. En 1990, ils n'étaient que 20 %.

Le travail dominical est souvent associé au travail le samedi et est souvent synonyme d'horaires tardifs et variables d'une semaine à l'autre. Bien que la loi prévoit des compensations financières et des périodes de repos compensateur, ce mode de vie n'est pas favorable à la vie de la famille.