Et si Apple trompait ses utilisateurs en matière de capacité de stockage ?

Article mis à jour le 

La firme de Cupertino fait l’objet d’une plainte l’accusant de publicité mensongère concernant la capacité de stockage des iPhone, iPad et iPod. Et si Apple trompait délibérément ses utilisateurs ?

Une plainte déposée par des utilisateurs accuse le groupe informatique américain Apple de publicité mensongère s’agissant de la capacité de stockage des smartphones iPod, tablettes iPad et baladeurs iPod. Ainsi, alors que la firme à la pomme avance une capacité de 16 Go sur les modèles les moins coûteux, un cinquième de ce volume est déjà occupé par iOS 8, à neuf. Ce qui limite alors d’autant l’espace vraiment accessible, comme le met en évidence la plainte déposée par deux utilisateurs de Floride devant un tribunal de Californie. D’autre part, celle-ci rappelle qu’Apple invite ses utilisateurs à s’acquitter d’un abonnement mensuel via iCloud pour augmenter l’espace de stockage, lorsque l’appareil atteint ses limites.

Apple limiterait la capacité de stockage pour vendre

Toujours selon la plainte déposée, la firme de Cupertino donnerait ainsi délibérément moins de capacité de stockage que ce qu’elle promet dans ses publicités, et ce dans le but de mieux la vendre plus tard. Un achat qui serait d’ailleurs particulièrement tentant pour un utilisateur cherchant à prendre des photos d’un concert, par exemple. Et de rappeler que chaque gigaoctet manquant correspond à peu près à 400 à 500 photos HD.

En pratique, les avocats des plaignants vont tenter d’obtenir le statut de recours en nom collectif, de même qu’une condamnation contraignant Apple à verser l’ensemble des bénéfices découlant des ventes des appareils touchés. La firme n’a fait aucun commentaire à ce sujet. Mais le site spécialisé iCreate a indiqué à France Inter que l’astuce reprochée à Apple, à savoir annoncer une capacité de stockage sans prendre en compte les logiciels préinstallés, est une pratique mise en application par l’ensemble des constructeurs de smartphones, et par extension par toutes les sociétés du monde du high-tech.

Sources : leparisien, 20minutes, franceinter, icreate