Les tarifs de l’électricité vont augmenter rétroactivement

Article mis à jour le 

Vendredi 11 avril, le Conseil d’Etat a annulé les tarifs pratiqués par EDF entre août 2012 et août 2013, et a invité le gouvernement à prendre un nouvel arrêté augmentant rétroactivement les prix.

Alors que l’augmentation des tarifs de l’électricité était limitée à 2 % depuis juillet 2012, le Conseil d’Etat a jugé que ces tarifs étaient inférieurs au niveau auquel ils auraient dû être fixés. Par conséquent, une augmentation rétroactive des prix va avoir lieu, à la fois pour les tarifs "bleus" des particuliers et les tarifs "jaunes" des petits professionnels.

Une hausse allant de 20 à 40 euros

Pour l’instant, le niveau de l’augmentation n’a pas été indiqué. Des estimations faites en 2012 indiquaient une hausse nécessaire allant de 5,7 % à 9,6 %. Dans le premier cas, auquel se réfère le Conseil d’Etat dans sa décision, cela revient à des tarifs supérieurs de 20€, tandis que le second cas se traduit par une hausse de 40€. Il semble donc que ce sera la piste d’une "petite" augmentation qui sera privilégiée par le gouvernement.

Cette augmentation n’est pas la dernière. D’après la Commission de régulation de l’énergie, les coûts de rénovation du réseau électrique vont causer une forte ascension des prix de l’électricité, qui pourraient connaitre une augmentation allant jusqu’à 30 % entre 2012 et 2017.

Sources : Conseil d’Etat, Libération, Le Monde