La voiture séduit de moins en moins de Français...

Article mis à jour le 

Les Français sont de plus nombreux à recourir au covoiturage ou aux transports en commun...
Les Français sont de plus nombreux à recourir au covoiturage ou aux transports en commun...

Le sondage "Notre voiture de demain", réalisé par le cabinet GFK, a révélé que 10% des Français ne seront plus propriétaires d'un véhicule d'ici vingt-cinq ans. Ce point de vue est partagé par un nombre croissant de Français avec la multiplication des solutions de rechange comme la location, le covoiturage ou l'autopartage. Ces différents services suffiraient à plus de 9% des enquêtés.

Un sondage mené dans 7 pays européens

Cette enquête s’est étendue du 26 septembre au 9 octobre 2014, auprès de 8 811 personnes dans sept pays européens, dont l'Allemagne, la Belgique, l'Italie, la France, l'Autriche, les Pays-Bas et l'Espagne. Ces destinations cumulent plus de 60% des achats annuels de véhicules sur le Vieux Continent. Pour la France, l'enquête a porté sur 1 450 personnes âgées de 18 à 65 ans.

La voiture fait partie intégrante du ménage

L'idée selon laquelle la voiture est davantage perçue comme un moyen de locomotion collectif qu'un bien à posséder gagne de plus en plus d'esprits. Chez les moins de 29 ans, seuls 6,3% pensent se passer de voiture dans le futur, contre 14% pour les plus de 50 ans. Toutefois, 85,5% des Français ne s'imaginent pas sans voiture d'ici vingt-cinq ans. Ce chiffre est encore élevé, mais est en baisse de 2,5 points par rapport à un sondage effectué quelques mois plus tôt. Selon l'enquête, ce résultat montre que la voiture est considérée comme "une composante indispensable du ménage", a fortiori lorsque la famille s'agrandit.

29,3% des Français souhaitent une voiture qui réponde à leurs besoins principaux. Ils privilégieraient des voitures compactes pour les courtes distances ainsi que pour les tâches quotidiennes. Pour les autres usages, la location serait suffisante.

 

Source : rtlliberation