Autres réductions et abattements fiscaux

Autres réductions d'impôts
Autres réductions d'impôts
Le Code fiscal français révèle bien des abattements et déductions d'impôts, dont la plupart des contribuables ignorent l'existence. Il existe effectivement des abattements pour personnes âgées et personnes invalides, mais également pour enfants mariés mais qui sont à charge des parents. On peut également réduire ses impôts grâce à une épargne pour handicap, ou en assistant bénévolement un créateur d'entreprise.


Abattement pour enfant majeur marié à charge

Des parents ont la possibilité de rattacher leurs enfants à leur foyer fiscal, même s'ils sont mariés. Ils bénéficient dans ce cas d'un abattement de 5 698 € par personne rattachée, sur leur revenu global. L'enfant doit avoir moins de 21 ans, ou moins de 25 ans s'il est étudiant.

Abattement pour personnes âgées ou invalides

Pour les personnes âgées

L'abattement sur les revenus globaux pour les personnes âgées est applicable :

  • aux personnes de plus de 65 ans au 31 décembre de l'année d'imposition ;
  • aux couples mariés ou en PACS, dont l'un des deux au moins est âgé de plus de 65 ans au 31 décembre de l'année d'imposition.

Pour les personnes invalides

L'abattement destiné aux personnes invalides est applicable :

  • aux titulaires d'une pension pour invalidité d'au moins 40 % ;
  • aux titulaires d'une carte d'invalidité.

Montant de l'abattement

Le montant de l'abattement destiné aux personnes âgées invalides varie de 1 156 € à 4 624 €. Cependant, il n'est accordé qu'aux foyers fiscaux dont les revenus globaux nets ne dépassent pas 23 390 €.

Diverses déductions d'impôts possibles

Aide à la création ou à la reprise d'entreprise

Un contribuable apportant une aide bénévole à un demandeur d'emploi pour créer ou reprendre une entreprise peut réduire ses impôts de :

  • 1 000 € par personne aidée ;
  • Ou de 1 400 € par personne handicapée aidée.

Acquisition de biens culturels par une entreprise

Une entreprise acquérant des biens culturels peut déduire 40 % du montant dépensé de son imposition. Un agrément administratif est nécessaire, et le bien doit être conservé pendant au moins 10 ans.

Prime des rentes survie et contrats épargne handicap

Les primes versées au titre des contrats épargne handicap et rentes survie se déduisent des impôts de l'épargnant. Cette réduction est égale à 25 % du montant épargné, dans la limite de 1 525 €, plus 300 € par enfant.

Les professionnels à votre service :

  • votre centre des impôts
  • avocats fiscalistes
  • expert-comptable