Réductions et crédits d'impôt

Par : Philippe Colin - Dernière modification : 26 septembre 2014 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
reductions credits impots

Les réductions et les crédits d'impôt

Certaines dépenses à la charge du contribuable peuvent lui donner droit à une réduction ou à un crédit d'impôt sur le revenu. Découvrez les montants de ces avantages fiscaux et les conditions pour les obtenir selon la nature de vos dépenses.


Différence entre réduction et crédit d’impôt

Les deux dispositifs reposent sur le même principe. Les sommes concernées sont déduites de l'impôt après avoir calculé son impôt en fonction du barème progressif.

La réduction s'applique à un pourcentage des dépenses réalisées dans une certaine limite (annuelle, pluri annuelle). L'avantage fiscal ainsi procuré n'est pas lié à la tranche d'imposition du contribuable. Une réduction favorise un foyer qui paie l'impôt sur les revenus.

Le crédit d'impôt est remboursé par le Trésor public lorsque le montant dépasse celui de l'impôt dû. En conséquence, les contribuables qui ne sont pas imposables peuvent profiter d'un crédit d'impôt : le Trésor public lui adresse un chèque ou un virement du montant concerné.

Quelles réductions d’impôt

Elles sont encore assez nombreuses. Les plus importantes concernent :

  • les dons aux associations que vous faites au cours de l'année ;
  • les investissements locatifs (Dispositif Scellier, investissements dans le tourisme et le meublé, Loi Duflot) ;
  • les primes versées dans le cadre des contrats de rente-survie et d'épargne handicap ;
  • les travaux dans des logements anciens en zone classée (Dispositif Malraux rénové) ;
  • les investissements dans les forêts ;
  • certains investissements outre-mer ;
  • les placements un peu plus risqués comme investir dans une PME ou investir dans des placements financiers ;
  • les frais de dépendance. Cette réduction est égale à 25 % des dépenses supportées dans la limite annuelle de 10 000 € par personne hébergée quel que soit votre âge ou votre situation de famille. Elle s'adresse aux personnes qui ont séjourné dans un établissement ou un service assurant l'hébergement des personnes âgées dépendantes ou dans une section de soins de longue durée d'un établissement de santé. Elle porte sur les frais de dépendance et d'hébergement (logement, nourriture) après déduction de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) éventuellement perçue. Les frais de soins sont exclus de l'avantage fiscal.

Quels crédits d’impôt ?

Les crédits d'impôt peuvent changer d'année en année. Il y a :

Crédit ou réduction en fonction de votre situation

Certaines dépenses donnent droit à un crédit d'impôt ou une réduction en fonction de votre situation, la composition de votre foyer, vos revenus. On peut noter, plus particulièrement :

Cotisations syndicales : à savoir

Si vous êtes salarié ou retraité, les cotisations que vous versez à des organisations syndicales représentatives ouvrent droit à une réduction d'impôt égale à 66 % du montant versé.

Vos cotisations sont retenues dans la limite de 1 % des sommes que vous déclarez.

La réduction d'impôt ne s'applique pas si vous avez opté pour les frais réels. Dans ce cas, les cotisations syndicales sont à inclure dans vos frais professionnels.

Adresses des centres des impôts

QUESTIONS SIMILAIRES

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr