Calculer les frais d'un prêt relais

Calculer les frais d'un prêt relais
Calculer les frais d'un prêt relais
Octroyé par les organismes bancaires, le prêt relais sert de crédit de transition aux propriétaires d'un bien immobilier qui cherchent à vendre leur logement actuel pour en acheter un nouveau. En échange, les banques se rémunèrent entre autres sous forme d'intérêts intercalaires. Quels sont les frais d'un prêt relais ? Comment les calculer ?


Quels frais pour un prêt relais ?

Comme pour tout emprunt immobilier, le bénéficiaire d'un prêt relais doit s'acquitter de nombreux frais durant toute la période de remboursement du crédit, qui évolueront en fonction de sa situation personnelle. La signature d'une promesse de vente, la prise d'une hypothèque, ou la mise à disposition d'un apport personnel sont autant de critères qui peuvent influer.

Selon que le prêt relais soit "sec", c'est-à-dire contracté seul, ou "adossé" à un second emprunt immobilier de long terme, les frais se calculent de la même façon.

Comment calculer les frais d'un prêt relais ?

Les frais d'ouverture et de clôture

En contractant un prêt relais, vous pouvez être soumis à des frais d'ouverture :

  • d'une part, des frais de dossier négociables qui sont compris entre 200 et 1 000 €, susceptibles de varier si vous êtes client de la banque ou pas ;
  • d'autre part, des frais de garantie et notamment des frais d'hypothèque qui représentent en moyenne 1% du capital emprunté.

À la conclusion du prêt relais, vous devez parfois acquitter aussi des frais de clôture :

  • des frais qui correspondent à la mainlevée de l'hypothèque dans le cas où le prêt relais a été garanti par une hypothèque sur le bien vendu ;
  • d'éventuels frais de pénalité pour cause de remboursement anticipé, bien qu'ils soient de moins en moins imposés par les banques.

Les intérêts intercalaires du prêt relais

Toutefois, la majeure partie des frais d'un prêt relais est constituée des intérêts intercalaires qui constituent le cœur de la rémunération de la banque en la matière. Ces intérêts sont fixés par un taux qui varie selon l'organisme bancaire contacté, et évolue lui-même au sein de chaque banque en fonction du taux immobilier central.

Le plus souvent, les intérêts intercalaires représentent 2 à 4% du capital emprunté grand maximum. N'hésitez pas à requérir les services d'un courtier en crédit immobilier pour connaître la liste des banques qui proposent les conditions d'emprunt les plus avantageuses.

Exemple de paiement de frais de prêt relais

Admettons que vous deviez contracter un prêt relais de 150 000 € sur une période de 12 mois sans hypothèque sur le bien vendu et avec des intérêts intercalaires de 3%, et que vous remboursiez le capital à la date convenue avec la banque.

Voici le calcul : 3% du capital (frais intercalaires) + 500 € (frais de dossier) = 5 000 € à payer sur 12 mois en plus du capital de départ à rembourser.

Les professionnels à votre service :

  • Banques
  • Courtiers en crédit immobilier

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : achat vente immo