Camping et caravaning

Par : Philippe Colin - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |
Mots clés : | |
camping caravaning

Le camping et le caravaning

Les pratiques de vacances en camping, très développées en France, sont encadrées par une réglementation précise trop souvent ignorée par les consommateurs et parfois détournée par les exploitants.


Comment sont classés les campings ?

Les campings destinés à accueillir plus de six tentes ou caravanes (ou plus de vingt campeurs) sont soumis à une classification et à une autorisation administrative d'aménagement délivrée par le maire ou le préfet.

Ces campings sont classés en cinq catégories en fonction de leur niveau de confort, de leurs prestations et de leurs équipements : une, deux, trois, quatre étoiles et grand confort. Le classement est déterminé par le préfet, qui doit recueillir dans un premier temps l'avis de la commission départementale de l'action touristique.

Il existe aussi des terrains saisonniers, ouverts au camping pendant les vacances. Ils possèdent au maximum 120 emplacements ouverts uniquement de façon saisonnière et sont dotés des mêmes types d'équipements qu'un camping une étoile.

À noter : pour tous renseignements complémentaires sur la réglementation des campings, on peut s'adresser à la Fédération française de camping et de caravaning, 78 rue de Rivoli, 75004 Paris. Tél. : 01 42 72 84 08, Fax : 01 42 72 70 21, email : info@ffcc.fr.

Si l'hygiène du camping n'est pas suffisante (les équipements doivent être "nettoyés et entretenus en permanence"), on peut saisir :

  • la Direction départementale des affaires sanitaires et sociales ;
  • la mairie.

Quelles sont les obligations des exploitants de terrain de camping ?

Les exploitants de campings doivent afficher à l'entrée la catégorie à laquelle appartient le terrain, le prix d'une journée, les prestations existantes (piscine par exemple), les équipements (douches, électricité...), le règlement intérieur, etc...

Ils doivent aussi afficher à l'entrée et dans les lieux de passage du terrain de camping, des informations sur les risques et les comportements à adopter en cas de sinistre. Ces panneaux inaltérables doivent contenir les numéros d'urgence (pompiers, SAMU, police...).

Si l'on constate une différence entre le nombre d'étoiles affiché et la qualité réelle du camping, on peut adresser une réclamation :

  • à la préfecture dont celui-ci dépend ;
  • ou à la direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DDCCRF).

Quand le caravaning est-il autorisé ?

Sans autorisation :

  • sur les terrains aménagés en permanence ;
  • dans les "villages de vacances" classés en hébergement léger.


Les caravanes peuvent être entreposées sans être utilisées :

  • sur les aires de stationnement ouvertes au public (en général entre 24 et 48 h) ;
  • sur les terrains destinés au garage collectif de caravanes ;
  • sur le terrain où se situe la résidence de l'utilisateur (Décret nº 2007-18 du 5 janvier 2007).


Avec autorisation :

  • sur un autre terrain privé pour une durée de trois mois par an, avec l'accord du propriétaire ;
  • lorsque des caravanes commerciales ou celles qui constituent l'habitation permanente de leurs propriétaires (les "gens du voyage") veulent stationner dans une commune qui ne possède pas de terrain aménagé, il faut demander une autorisation auprès de la commission départementale de l'action touristique. Cette autorisation est limitée dans le temps : 2 jours au minimum et 15 jours au maximum.


L'autorisation est à demander à la mairie du lieu de stationnement. La demande, qui doit être faite sur un imprimé spécial en deux exemplaires, est transmise par le maire au préfet. Ce dernier prend la décision dans un délai maximal de 2 mois.

Quand le camping est-il autorisé ?

Le camping est autorisé partout (en dehors des voies publiques) à partir du moment où le campeur a reçu l'autorisation du propriétaire du terrain privé.
Il est bien évidemment autorisé dans les lieux prévus à cet effet, c'est-à-dire sur les terrains aménagés.

À noter : le propriétaire qui met régulièrement son terrain à la disposition de campeurs doit le déclarer à la mairie.

Les campings ne garantissent pas leurs usagers contre le vol. Il est donc recommandé de ne rien laisser de valeur dans les tentes ou dans les caravanes. Mais une "assurance caravane et mobil home" garantissant contre le vol, les dommages accidentels, l'incendie, et autres désagréments, est proposée aux adhérents des associations membres de la Fédération française de camping et de caravaning (FFCC).

Qu'est-ce qui est strictement interdit ?

Le code de l'urbanisme (art R : 111-41, du Code de l'Urbanisme du 1er octobre 2007) interdit le camping et le caravaning :

  • dans les sites classés (paysages ou sites exceptionnels) ou inscrits comme paysages ou sites dignes de protection et dans un périmètre de protection de 500 mètres des monuments classés ou inscrits ;
  • sur les plages ;
  • sur la voie publique ;
  • à moins de 200 mètres des sources d'eau utilisées pour la consommation ;
  • dans les parcs naturels ;
  • et pour les caravanes uniquement, dans les espaces boisés classés et dans les forêts classées.


Le camping peut être interdit par arrêté municipal affiché en mairie, lorsque la zone concernée doit être protégée (pour des raisons de sécurité ou de salubrité, en particulier la lutte contre les incendies).
Pour être valable, l'arrêté doit également être lisible sur des panneaux placés à proximité de la zone interdite.

Où se renseigner pour préparer vos vacances au camping ?

On peut obtenir tous les renseignements utiles pour des vacances en camping auprès de la FFCC : ffcc.

Elle édite chaque année un guide répertoriant les terrains de camping de France, les aires naturelles, les terrains de camping rural, et les parcs résidentiels de loisirs, avec la description détaillée des prestations offertes.

Vous pouvez obtenir ce guide camping-caravaning :

  • à la FFCC
  • auprès des associations de camping-caravaning
  • dans les librairies
  • sur internet : guides de la FFCC.


La Fédération propose une carte Multi-Avantages FFCC qui permet d'obtenir notamment des réductions sur les accessoires de camping.

Localisez maintenant votre mairie
 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu