Déduction des intérêts d'emprunt de ses impôts

Par : Caroline Boithiot - Dernière modification : 28 février 2013 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
Ce guide pratique vous est proposé en partenariat avec : Empruntis

Pour compléter votre lecture :

  • Tous nos articles sur les réductions d'impôts
Déduction Impôt Intérêts Emprunt

La déduction d'impôt de ses intérêts d'emprunt

Vous pouvez avoir droit à un crédit d'impôt pour votre intérêt d'emprunt. Les prêts immobiliers, les prêts étudiants et les prêts servant au rachat d'une PME sont les 3 types de prêts concernés par les crédits d'impôt sur votre intérêt d'emprunt.


Attention, le crédit d'impôt sur intérêt d'emprunt a été remplacé le 1er janvier 2011 par le PTZ + pour les prêts immobiliers.


Prêt immobilier

Le crédit d'impôt accordé au titre des intérêts des prêts contractés pour l'acquisition ou la construction d'un logement affecté à la résidence principale du contribuable existe depuis le 6 mai 2007.

Avec la réforme de l'accession à la propriété et la création du PTZ +, ce dispositif prend fin. Il est supprimé pour les opérations pour lesquelles l'offre de prêt (ou au moins une s'il y en a plusieurs) est émise depuis le 1er janvier 2011. 

Si l'offre de prêt a été émise avant cette date, l'avantage fiscal est également supprimé lorsque l'acquisition du logement ou la déclaration d'ouverture de chantier intervient après le 30 septembre 2011.

Prêt étudiant : donne droit à un crédit d’impôt sur votre intérêt d’emprunt

Entre le 1er septembre 2005 et les 31 décembre 2008, certains étudiants ont contracté un prêt pour financer leurs études. Ils bénéficient, au moment de le rembourser, d'une déduction de leurs impôts jusqu'à 25% du montant des intérêts annuels de cet emprunt, et ceci pendant 5 années consécutives. Le plafond de ce crédit d'impôt sur l'intérêt d'emprunt est fixé à 1 000 € par an.
Si vous êtes rattaché au foyer fiscal de vos parents, vous bénéficierez du crédit d'impôt dès votre première année d'imposition séparée.

Reprise d'une société : 3e possibilité de réduction d’impôt sur l’intérêt d’emprunt

Depuis le 28 avril 2008 et jusqu'au 31 décembre 2011, vos intérêts d'emprunt peuvent être remboursés à hauteur de 25% si votre prêt concerne le rachat d'une PME :

  • non cotée ;
  • assujettie à l'impôt sur les sociétés ;
  • domiciliée en France ou dans un Etat de l'Union européenne disposant d'une convention fiscale.

Vous ou un de vos proches devez y exercer des fonctions de direction rémunérées. L'Etat vous rembourse 25% de vos intérêts d'emprunts dans une limite de 20 000 € si vous êtes célibataire, et de 40 000 € si vous vivez en couple. Cette réduction d'impôt s'applique chaque année, jusqu'à ce que le prêt soit remboursé.

Le crédit d'impôt sur l'intérêt d'emprunt est cumulable avec les autres crédits d'impôt.


 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr