Devenir homéopathe

Devenir homéopathe
Devenir homéopathe
L'homéopathe soigne les gens avec des remèdes dont les substances produisent les mêmes symptômes que la maladie.


Rôles de l'homéopathe

Combattre la maladie
L’homéopathie est une médecine alternative. Le but de son praticien est donc de soigner, comme tout autre médecin, mais par des remèdes différents.

Choisir les substances
L’homéopathe se distingue par ce qu’il prescrit au patient. Il administre une substance choisie en fonction de l’expression des symptômes, selon la typologie tant physique que psychique du patient.

Appliquer la loi de la similitude
Le principe de l'homéopathie est que des substances capables de provoquer des troubles chez un homme sain peut, à très faibles doses, faire disparaître ces mêmes troubles chez un homme malade.

Conditions de travail d'un homéopathe

Praticien
Comme tout médecin, l’homéopathe peut être libéral et posséder son propre cabinet. Il peut exercer en clinique ou gérer un centre de santé.

Formateur
L’homéopathe peut aussi adhérer à une association professionnelle ou corporative. Il est en mesure de :

  • diriger des séminaires pour faire valoir son métier auprès des écoles et des associations ;
  • rédiger des articles ;
  • gérer un centre de santé...

Combien gagne un homéopathe ?

L’homéopathe touche généralement plus de 3 000 € par mois.

Formations pour devenir homéopathe

Etre médecin
Un homéopathe est nécessairement un médecin. Il a suivi des études de médecine. Il peut passer un diplôme universitaire d’homéopathie délivré par les facultés de pharmacie, mais n’en n’a pas l’obligation légale.

Les écoles
Plusieurs écoles privées proposent aussi pour les médecins des formations qui permettent de devenir homéopathe.

  • INHF-Paris, Institut national homéopathique français ;
  • CEDH, Centre d’enseignement et de développement de l’homéopathie.

Qualités nécessaires pour devenir homéopathe

Discernement
Le jugement de l’homéopathe est primordial pour cerner et établir les besoins thérapeutiques de ses patients. Il est avant tout médecin, il doit :

  • aimer le contact avec les patients ;
  • savoir écouter ;
  • établir des diagnostics.

Sens des responsabilités
La scientificité de l’homéopathie fait encore débat. Le médecin homéopathe doit faire preuve d’autonomie car il est seul responsable de la qualité de son travail et des substances administrées.

Contenu mis à jour le 05/06/2012