Les différentes colles pour revêtements

Le point sur les colles pour revêtements de sol
Le point sur les colles pour revêtements de sol
Pour assurer une longue durée de vie à votre revêtement, le type de colle employé est primordial. Le marché offre de nombreux produits, ce qui rend parfois le choix compliqué. Colle liquide ou colle sèche, de contact ou réactive : voici un petit tour d'horizon des solutions qui s'offrent à vous.


Les colles liquides

Ce type de colle assure une durée de vie importante au revêtement. La remise en circulation de la pièce n'interviendra que 24 heures après l'encollage et la mise en place du mobilier pas avant 48 heures.

Les colles en dispersion phase aqueuse :
Les colles liquides sont les plus répandues sur le marché. Elles permettent d'assurer une pose durable et simple sur la quasi totalité des revêtements de sol souples en simple encollage :

  • moquette ;
  • linoléum ;
  • fibres naturelles ;
  • caoutchouc ;
  • PVC.

Selon le produit utilisé, le temps de gommage (période pendant laquelle la colle étalée s'épaissit et augmente son pouvoir d'adhérence) varie de 5 minutes à plus d'une heure.

Les colles de contact :
Ce type de colle impose un double encollage, c'est à dire que l'on devra étaler le produit sur le support et sur l'envers du revêtement. Ces colles sont préconisées dans les lieux de passages, ou sur des revêtement qui seront soumis à des tensions :

  • escaliers ;
  • remontées de plinthes...

Ce sont souvent des colles à base de solvants qui peuvent entraîner une gêne olfactive pour les sujets sensibles. Leur temps de gommage est de 10 à 20 min. Sachez qu'elles existent aussi en phase aqueuse, permettant un meilleur confort de travail mais leur temps de gommage est doublé (20 à 40 min).

Les colles réactives :
Comme le nom l'indique, ces colles réagissent lorsqu’elles sont mises en relation avec l'air ambiant. Il s'agit de colles constituées de deux composants distincts : une résine époxydique et un durcisseur présenté à part. Ils devront être mélangés avant usage et utilisés dans un laps de temps réduit. Ce type de colle a une prise très rapide et ne nécessite aucun temps de gommage. Elle est idéale dans les lieux humides ou dans les lieux de passages.

Les colles sèches

Nouveau système, très propre, facile et pratique à mettre en œuvre, ce type de colle permet de pouvoir circuler aussitôt après la pose sur le sol. Toutefois, l'adhérence est moins importante que celle des colles liquides. L'avantage est qu'il est facile de retirer les traces de colles qui peuvent tâcher le revêtement de sol.

NB : sur fond poreux, un primaire d'accrochage sera nécessaire avant la pose.

Qu'est-ce que c'est ?
Une colle sèche se présente sous la forme de rouleaux de 75 cm de large par 25 m de long de film polyéthylène micro perforé ou polymère, selon les constructeurs. Ce film est revêtu d'une colle acrylique sur ses 2 faces, l'une d'elles est en plus revêtue d'un papier de protection.

Comment faire ?

  • déroulez les lès au sol dans le sens de la pose du revêtement ;
  • le travail de marouflage est primordial : marouflez à l'aide d'une maroufle en liège en partant du centre vers l'extérieur afin d'éliminer les éventuelles bulles d'air ;
  • les jonctions doivent être effectuées bord à bord sans créer de surépaisseur ;
  • positionnez le revêtement sur toute la surface de la pièce puis rabattez-le de moitié pour pouvoir retirer le film protecteur de la colle sèche ;
  • marouflez le revêtement.