Quel revêtement de sol adopter ?

Choix d'un revêtement de sol - Credit photo : Espace Revêtements
Choix d'un revêtement de sol - Credit photo : Espace Revêtements
Entre le charme du parquet, la chaleur de la moquette et l’aspect pratique du sol PVC, il n’est pas toujours facile de choisir son revêtement de sol. Il est important de bien définir ses besoins car chaque revêtement a ses caractéristiques propres. En fonction du type de pièce ou de votre budget, Pratique vous aide à faire le bon choix.


Revêtement de sol : définir ses besoins

Avant d'entamer vos travaux, posez-vous les bonnes questions : Préférez-vous le confort ou l’esthétique ? Quel temps souhaitez-vous consacrer à l’entretien de votre sol ? Quelles sont vos habitudes de vie ? Cigarettes et animaux de compagnies ne font pas bon ménage avec la moquette, par exemple.

Si la pièce est humide ou qu'elle est susceptible d’être tâchée par des aliments, il vaut mieux choisir un carrelage ou un sol plastifié. Vous ne pourrez pas installer un plancher flottant si vous avez un chauffage au sol, car leurs principes sont contradictoires.

La question du budget est également très importante. La fourchette est prix est considérable pour les différents types de revêtements de sol, allant de 2€ à 300€ le mètre carré. Certains peuvent se poser seuls, d’autres nécessitent l’intervention d’un professionnel. N’oubliez pas de prendre ce critère en considération dans votre choix.

Différents types de revêtement de sol

Parquet
Noble et charmant, le parquet donne un cachet à un intérieur. Le parquet en bois massif est cher mais il reste un véritable investissement dans le temps.
Si votre budget est plus serré, vous pouvez choisir un parquet en stratifié, matériau composite d’imitation du bois, moins onéreux. Une option alternative consiste à poser du parquet flottant, qui est composé de lames qui s’emboitent les unes dans les autres. Il permet également de poser une sous-couche d’isolation.
Le parquet s’entretient très bien, même si contrairement au linoléum, il faut rajouter un soupçon d’huile de coude pour le cirer régulièrement, afin de lui assurer santé et brillance.
Le parquet apporte une touche de chaleur dans les chambres comme dans les pièces à vivres.


PVC
Les sols souples en réplique du plastique se sont considérablement modernisés. Ils sont désormais traités anti-tâches et anti-rayures. Ils cumulent beaucoup d’atouts : peu onéreux, facile à vivre et à nettoyer, proposant de nombreux motifs. Vous pouvez même trouver dans le commerce, des sols PVC qui imitent le parquet ou le béton ciré. Le charme sans les inconvénients.
Malgré un coût dans l’ensemble faible, il est judicieux d’investir dans un sol plastique de qualité. Plus il sera épais, meilleure sera l’isolation acoustique et thermique.
C’est le revêtement idéal pour les pièces les plus malmenées comme les chambres d’enfant, l’entrée, la cuisine, etc…


Moquette
La moquette retient 10% de chaleur en plus que les autres types de revêtements de sol. En revanche, elle garde la poussière entre ses fibres et est à éviter si certains membres de votre famille souffrent d’allergie. Toutefois, les nouvelles moquettes sont traitées et n’attirent pas plus d’acariens qu’un matelas classique.
La moquette assure une bonne isolation thermique et acoustique.
Une moquette en laine est plus résistante et plus confortable mais moins facile à entretenir. Une moquette en synthétique est moins sensible à l’écrasement des pieds des meubles et moins allergène. Toutefois, il est raisonnable d’éviter la moquette dans des pièces comme le salon où le passage de gens chaussés, la cigarette ou la nourriture pourraient avoir raison d’elle trop vite.


Carrelage
Le carrelage est également un revêtement de sol facile à vivre. Il se nettoie facilement et peut être désinfecté à fond avec du détergent, ce qui est très important dans des pièces où une hygiène parfaite est nécessaire, comme la cuisine, la salle de bain ou les toilettes.
Anti-adhérent, le carrelage peut être aussi sereinement tâché que rapidement nettoyé.
Ses propriétés d’isolant naturel et d’incombustible prémunissent contre la propagation des incendies.

Normes en vigueur pour les revêtements de sol

Pour être commercialisé, chaque revêtement de sol doit répondre à un certain nombre de normes, imposées par les organismes d’état. Pensez à bien verifier le respect de ces différentes normes :

  • résistance au feu ;
  • à l’usure ;
  • aux produits ménagers, etc…

Vous pouvez aussi vous renseigner sur le niveau de glissance de votre sol, ce qui pourrait vous éviter bien des cascades malencontreuses.