> NOS SERVICES PRATIQUES
 
 

Hémoculture

Par : Philippe Colin - Dernière modification : 28 mars 2014 - fiche pratique
A+ A- |
  • Imprimer cet article
  • |
  • Envoyer à un ami
  • |

Sommaire de l'article :

Pour compléter votre lecture :

hemoculture

L'hémoculture

L'hémoculture consiste à prélever du sang pour le mettre en "culture", afin de détecter la présence de bactéries (septicémie), de champignons (candidose) ou de parasites (paludisme).


Prise de sang particulière

Le prélèvement de sang doit être effectué dans des conditions d'asepsie rigoureuses, car il ne faut pas mélanger le microbe que l'on recherche avec des microbes parasites de la peau. L'infirmière pique le malade avec une aiguille reliée à un tuyau qui va directement dans un flacon qui contient des éléments propices au développement des bactéries.

Celui-ci est conservé dans une étuve à 37°C et on le garde en général pendant quinze jours. Si un microbe est présent dans le sang, il provoquera des modifications dans le tube, sous forme de taches ou de moisissures.

On réalise plusieurs prélèvements, de préférence au moment d'un frisson qui peut être le signe du passage d'une bactérie dans le sang.
Une fois le germe identifié, les médecins biologistes testent en laboratoire différents antibiotiques et donnent rapidement les résultats au médecin clinicien : il s'agit d'un "antibiogramme".

 

Qui sommes nous ?

La mission de Pratique.fr : vous offrir un très large choix de fiches pratiques et d'articles destinés à répondre aux questions que vous pouvez vous poser dans votre vie quotidienne.

En savoir plus

Accès au contenu

En savoir plus sur pratique.fr