Laryngoscopie ou comment détecter les maladies du larynx

Laryngoscope
Laryngoscope
La laryngoscopie est un examen médical qui permet d'examiner le larynx et les cordes vocales. Elle sert à examiner en détail le larynx et à identifier les éventuels troubles auquel il peut être exposé. La laryngoscopie est principalement indiquée pour rechercher l'origine des troubles affectant la région de larynx. 


Larynx et laryngoscopie

Le larynx se situe dans la gorge sous le pharynx, c'est lui qui abrite les cordes vocales. Il est impliqué dans la respiration, la voix, et la déglutition. La laryngoscopie est généralement indiquée dans les cas suivants :

  • modification inhabituelle de la voix (dysphonie) ;
  • difficultés de déglutition (problèmes pour avaler) ;
  • problèmes respiratoires ;
  • douleurs persistantes au niveau de la gorge.

Cet examen est pratiqué sous anesthésie générale. Le praticien introduit un laryngoscope, qui est un tube muni de fibres optiques et d'un système d'éclairage, afin de bien visualiser la région du larynx à la recherche d'éventuelles anomalies. La laryngoscopie permet dans certains cas d'effectuer des prélèvements d'échantillon de tissus (biopsie) et des actes chirurgicaux mineurs, comme l'ablation de polypes, par exemple. 

Aphone : c'est quoi ?

Lorsque les cordes vocales sont affectées de quelque manière que ce soit, cela se manifeste par des troubles de la voix, regroupés sous le terme de dysphonie. La voix peut devenir rauque, cassée, etc. Il arrive même parfois que la voix "s'éteigne" : on parle alors d'extinction de voix ou "aphonie". Ses causes sont nombreuses, souvent bénignes, mais parfois plus sérieuses :

  • sur-sollicitation de la voix chez les professionnels de l'enseignement, du télémarketing, du chant ;
  • nageurs professionnels à cause de la présence de chloramines dans l'eau (désinfectant chimique) ;
  • laryngite (inflammation due à une infection ou à une allergie) ;
  • épisode de stress intense ;
  • troubles psychologiques ;
  • troubles neuromusculaires ;
  • tabac ;
  • polypes ;
  • lésions cancéreuses.

Cancer de la gorge

Le cancer de la gorge est une maladie que l'on rencontre plus particulièrement chez les grands fumeurs, surtout lorsqu'ils sont consommateurs d'alcool. Il peut également toucher les personnes qui ont été exposées à certaines vapeurs ou poussières toxiques (amiante, acide sulfurique et hydrocarbures). Il est bien pris en charge lorsqu'il est détecté de manière précoce.

Afin de prévenir le cancer de la gorge, ainsi que les autres cancers, veillez à avoir une alimentation riche en antioxydants, et donc, à consommer beaucoup de légumes et de fruits non traités par les pesticides. Il est recommandé d'arrêter la cigarette et de diminuer sa consommation d'alcool.

Une étude a montré que le cancer de la gorge pouvait être consécutif à une infection au papillomavirus humain (HPV), notamment due à la pratique de sexe oral.