Un piranha... des piranhas

Piranha noir
Piranha noir
Les seuls poissons ayant une aussi mauvaise réputation que les requins sont les piranhas. Ces poissons attaquant en bancs dévoreraient un gros mammifère en 1 minute, voire un homme... Est-ce un mythe ou l'effrayante réalité ? Avant de dire toute la vérité, il faut préciser qu'il n'existe pas un seul piranha mais de nombreuses espèces, appartenant à la sous-famille des Serrasalminés. Le plus connu est le piranha rouge, car il est le plus agressif.


Comment reconnaître les piranhas ?

Rien ne ressemble plus à un piranha qu'une autre espèce de piranha. Les poissons de la sous-famille des Serrasalminés présentent une étonnante homogénéité morphologique. Voici comment reconnaître le piranha rouge.

Anatomie du piranha rouge
Anatomie du piranha rouge

Description
Le piranha est un poisson arrondi à l'allure extrêmement agressive en raison de son prognathisme marqué et de ses dents triangulaires très coupantes. Le corps arbore une jolie couleur rouge ainsi que de nombreuses petites écailles dorées. Une serrature ventrale est visible -c'est une caractéristique de la sous-famille- ainsi qu'une nageoire adipeuse.

Le piranha peut se confondre avec de nombreuses espèces des genres Pygocentrus, Pigopristis et Serrasalmus et il faut considérer les différences de robe pour reconnaître les différentes espèces, de forme très proche. On remarquera cependant la plus grande largeur de la tête et du corps chez le piranha rouge, ce qui lui donne un aspect encore plus trapu que ses cousins.

Taille et poids
Taille maximale: 50 centimètres
Taille courante de capture: 15-20 centimètres
Poids maximal: 4 kilogrammes.

Longévité
Très peu étudié, probablement une dizaine d'années.

Piranha rouge © Arnaud Filleul
Piranha rouge © Arnaud Filleul

Le piranha rouge et ses cousins
Le piranha appartient à l'ordre des Characiformes, à la famille des Characidés, et à la sous-famille des Serrasalminés. L'ordre des Characiformes est un gigantesque assemblage de 1400 espèces regroupées dans 10 familles.
Malgré cette multitude d'espèces, on est sûr que tous ces animaux descendent d'un ancêtre commun. On dit d'un tel groupe qu'il est monophylétique. Les caractères du groupe sont nombreux, citons par exemple la transformation des os du neurocrâne due à la forme et l'emplacement des otholithes. Les fossiles de Characiformes les plus anciens datent de l'Albien, soit -110 millions d'années.

La famille des Characidés, avec 885 espèces, est de loin la plus grande famille de cet ordre. De nombreux membres de cette famille sont de petits poissons, réputés en aquariophilie, et la plus grande espèce est Hydrocynus goliath avec 1,40 mètre.

Le piranha appartient à la sous-famille des Serrasalminés, un groupe très connu de poissons à la forme arrondie caractéristique. Il existe de nombreux Serrasalminés appelés piranha, en particulier dans le genre Serrasalmus. On retiendra surtout l'existence du piranha noir, la grande espèce d'Amazonie.

Mais n'oublions pas non plus les Serrasalminés omnivores, comme le pacu et tous ces cousins. Ces poissons très ressemblants aux piranhas s'en distinguent cependant par leur denture. Alors que les piranhas ne montrent que des dents triangulaires, les pacus montrent une forte hétérodontie, leur denture ayant même quelque chose d'humain. Le type de denture est lié au régime alimentaire de ces poissons, qui consomment absolument tout dans la rivière, depuis les fruits les plus durs jusqu'aux poissons morts.

Piranha noir © Arnaud Filleul
Piranha noir © Arnaud Filleul

Le piranha noir (Serrasalmus rhombeus)
Principalement présent dans le bassin de l'Amazone et de l'Orinoco, ce piranha est plus timide que son cousin, le piranha rouge, mais il se rencontre à une taille moyenne beaucoup plus grande. Il est ainsi courant de capturer des piranhas noirs de 2 à 3 kilos, alors qu'il s'agit de poids déjà rares pour le piranha rouge. Du coup, si des attaques sur l'homme par le piranha noir ne sont pas connues, il existe de nombreux cas d'accident lors de manipulation, les mâchoires de cette espèce étant réellement impressionnantes. Le piranha noir vit en banc et attaque les poissons en mauvais état ou tout autre animal montrant des signes de fatigue. Là encore, il faut un stimulus pour déclencher l'attaque.

Pacu © Arnaud Filleul
Pacu © Arnaud Filleul

Le pacu (Piaractus mesopotamicus)
Il ressemble au piranha mais s'en distingue par sa robe grisâtre et sa denture particulière aux dents molariformes alors que les dents du piranha sont triangulaires et coupantes. Le corps est arrondi et présente une rangée de scutelles ventrales, deux caractéristiques des Serrasalminés. La bouche est petite et l'animal présente un prognathisme net. L'oeil est placé très près de la bouche. Les nageoires sont sombres, l'adipeuse est présente comme chez tous les Characidés.

Le pacu est un animal plus discret que son proche cousin, le piranha. Il vit en bancs moins denses que ceux observés chez d'autres Serrasalminés.

Cet animal subtropical d'Amérique du Sud se rencontre dans le bassin du Parana. Malgré son prognathisme et sa parenté avec le piranha, ce poisson n'a rien d'agressif et adopte un régime omnivore. C'est pour cette raison qu'il aime les zones inondées où il peut trouver les végétaux terrestres dont il se nourrit. Il aime tout particulièrement les fruits. Notons cependant que si un poisson mort dévale le courant, il n'échappera pas aux dents des pacus, qui se délectent également de la chair des autres poissons.

La reproduction du pacu est mal connue, mais on sait qu'au terme de sa croissance, il atteint la taille déjà respectable de 80 centimètres.

Le pacu est largement utilisé au Brésil pour empoissonner les étangs de pêche artificiels, c'est en quelque sorte la truite de bassine locale. Il se capture en pêchant avec toutes sortes d'esches. Sa pêche n'est pas compliquée mais le pacu est cependant moins agressif et plus peureux que son cousin le piranha rouge, ce dernier se ruant sur n'importe quel appât carné.

Ethologie du piranha rouge

Cet habitant des bassins de l'Amazone, de l'Araguaia et du Paraná apprécie les mares connectées les unes aux autres comme celles que l'on trouve au Mato Grosso. Il forme des bancs serrés pouvant comprendre de très nombreux individus. Au sein de ces bancs on discerne clairement des individus dominants.

Alimentation
Le piranha est un carnassier vorace qui consomme des insectes, des mollusques, des crustacés mais également des vertébrés comme les serpents, les rongeurs et, bien sur, une grande variété d'espèces de poissons. Très agressifs, ces poissons s'attaquent également aux oiseaux tombés du nid qui succombent rapidement sous le nombre des assaillants.

Mâchoires du piranha noir
Mâchoires du piranha noir

Activité
En temps normal, les piranhas forment des bancs qui n'attaquent que les animaux en difficulté, émettant des stimuli clairs, tels une nage hésitante. Si les jeunes individus sont actifs de jour, c'est surtout le soir que les adultes se mettent en chasse. L'activité est moindre durant la nuit, sauf les nuits de pleine lune, durant lesquelles les piranhas restent actifs. Mais c'est surtout la baisse des eaux qui changent le comportement des poissons. Plus les eaux baissent, plus les piranhas doivent se regrouper dans des zones appauvries en nourriture, plus ils deviennent agressifs. C'est à ce moment qu'ils attaquent plus facilement le moindre animal qui tombe à l'eau, sans qu'un autre stimulus soit nécessaire.

Si aucune attaque mortelle sur l'homme n'a été scientifiquement documentée, de nombreux témoignages font état d'accidents durant ces périodes d'agressivité.

Reproduction
La reproduction a lieu en général de février à mai, mais cette période varie considérablement selon les régions d'Amérique du Sud. Les femelles déposent leurs oeufs sur les obstacles, en particulier les racines d'arbres. Les oeufs sont adhérents et sont gardés par les parents jusqu'à leur éclosion.

Un piranha rouge adulte mesure au maximum 50 centimètres pour un poids de 4 kilogrammes. Cependant, on le capture en général à des tailles bien inferieures, souvent autour d'une quinzaine de centimètres.

Carte d’identité du piranha rouge

Classe: Ostéichtyens (les poissons osseux)
Ordre : Characiformes
Famille : Characidés
Sous-famille : Serrasalmines
Pygocentrus nattereri


Article réalisé par Arnaud Filleul.

Cet article a recueilli 5 avis. 60% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".