Prénom Ariane : histoire, fête, personnalité…

Photo d'Ariane
Photo d'Ariane
Vous souhaitez en savoir plus sur le prénom Ariane ? Voici l'étymologie, la signification du prénom Ariane, les célébrités portant ce prénom…


Fiche d'identité du prénom Ariane

  • Féminin – Masculin – Mixte : Ariane est un prénom féminin. 
  • Longueur : long.
  • Popularité : Ariane est un prénom courant en France bien que moins souvent attribué chez les nouvelles générations.
  • Fête : le 18 septembre.
  • Dérivés : Ariana, Arana, Auriane. 

Origines du prénom Ariane

  • Étymologie et signification de Ariane : le prénom Ariane est tiré du prénom grec « Ariadnê ».
  • Histoire du prénom Ariane : ce prénom fait évidemment référence à un personnage de la mythologie grecque. Fille de Minos et amoureuse de Thésée, elle aide ce dernier à affronter le Minotaure. L'histoire du prénom Ariane est marquée par des hauts et des bas. Présent en France depuis le début du 20ème siècle, il a été attribué de manière régulière dès la fin des années 40. Très apprécié entre les 70 et les années 90, il a légèrement chuté dans les statistiques depuis l'entrée dans les années 2000.

Caractère du prénom Ariane

  • Personnalité des Ariane : les femmes qui portent le prénom Ariane sont vives, gaies et dynamiques. Très énergiques, elles sont charmantes et avenantes sans être extraverties pour autant. Si elles aiment beaucoup échanger avec leurs semblables, elles savent également se montrer méfiantes dans certains contextes. Cependant, après un temps d'observation, elles se révèleront plus bavardes et plus enthousiastes que jamais ! Très curieuses, les Ariane peuvent s'intéresser à des domaines divers et variés. Néanmoins, elles auront tendance à se disperser et à ne jamais approfondir les connaissances acquises. Enfin, on peut noter que les Ariane disposent de très bonnes facultés d'adaptation.
  • Célébrités portant le prénom Ariane : parmi les personnalités qui portent le prénom Ariane, on peut citer Ariane Moffatt, une chanteuse québécoise. On peut également évoquer la journaliste français Ariane Massenet.